L’HISTOIRE DE L’ART AUX LIMITES DU SATIRIQUE (Montréal)

Journées d’étude organisées par Josée Desforges et Dominic Hardy en collaboration avec Camille St-Cerny-Gosselin, UQAM, Département d’histoire de l’art / CASGRAM / CRILCQ

Portant sur des corpus québécois et internationaux, touchant à des sujets aussi diversifiés que Léonard de Vinci, Daumier, Joseph Légaré et Michel Garneau (Garnotte), ces Journées d’étude réunissent jeunes chercheurs et spécialistes à l’œuvre dans les milieux de recherche universitaire et muséale, autant au Québec qu’en Europe. On s’intéressera aux perspectives dans lesquelles l’histoire de l’art et ses institutions rendent visible le satirique depuis l’émergence de la caricature au tournant du 17e siècle, en passant par l’ère des imprimés de masse jusqu’aux démarches satiriques dans l’art du 20e siècle et dans l’art actuel. Les différentes formes qu’a prise la satire visuelle au fil des siècles émergent aujourd’hui au gré d’un dialogue que l’histoire de l’art leur impose à travers ses propres formes — la recherche et l’enseignement, la mise en collection, l’exposition, etc.
La rencontre vient aussi à point nommé alors que la forme classique de la satire visuelle, la caricature devenue dessin de presse, est elle-même de plus en plus une chose numérique dont les supports de diffusion en mutation — quittant souvent le journal pour les réseaux sociaux — posent des défis pour l’histoire de l’art. En même temps, les composantes de la satire visuelle regagnent d’autres lieux que ceux du dessin de presse : la peinture, la photographie, la vidéo, la performance et l’installation s'approprient les structures de diffusion de la satire. C’est dire, d’une part, tout l’intérêt qu’il y a à réfléchir sur la patrimonialisation et la muséalisation des corpus d’art visuel satirique. C’est aussi dire qu’il y a maintenant lieu de s’interroger sur les limites de l’histoire de l’art face à la satire.
Pour réfléchir ensemble sur ces intrications entre la discipline de l’histoire de l’art et le satirique, nous accueillons une quinzaine d’intervenants et intervenantes qui proviennent des milieux de recherche universitaire et muséale du Québec, de la France et de l’Écosse. L’événement se clôturera par un dialogue-entretien mettant en vedette les caricaturistes montréalais chevronnés Terry Mosher (AISLIN, The Gazette) et Serge Chapleau (La Presse).
Les Journées d’étude sont gratuites et ouvertes à tous. Toutefois, en raison des places limitées, prière de s’inscrire à l’adresse halsuqam@gmail.com. La majorité des présentations se déroulera en français. Les périodes de questions se dérouleront en français et en anglais.

Localisation :

22 avril 2014 • UQAM
Local R-M510, Pavillon des Sciences de la gestion
315, rue Sainte-Catherine Est (métro Berri-UQAM)

23 avril 2014 • Musée McCord
Théâtre J. Armand Bombardier
690, rue Sherbrooke Ouest (métro McGill)

Programme :

MARDI, 22 AVRIL 2014

8 h 30 Accueil des participants
9 h 00 – 9 h 15 Allocution de bienvenue
Dominic Hardy et Josée Desforges (Université du Québec à Montréal)
9 h 15 – 10 h 45 SÉANCE 1 – EMPRISE ET REPRISE
Présidente de séance : Josée Desforges (Université du Québec à Montréal)
Jean-Claude Gardes (Université de Bretagne Occidentale – Brest), « Caricatura : réflexions sur l’apparition tardive d’un concept en histoire de
l’art »
Laurent Baridon (Université Lyon 2), « Grandville et la satire : pratiques visuelles, réceptions critiques et constructions historiographiques »
Lynn Bannon (Université du Québec à Montréal), « Art mineur, questions majeures : la caricature citationnelle dans la production de Michel Garneau »
10 h 45 – 11 h 00 Pause
11 h 00 – 12 h 30 SÉANCE 2 – BESTIAIRE ET RIPAILLE
Présidence de séance : (à confirmer)
Suzanne Simoneau (Université du Québec à Montréal), « Les dessous de La Ménagerie annexionniste »
Frédérique Desbuissons (Institut national d’histoire de l’art), « La femme, le boeuf, le cuisinier et le satiriste : un portrait parodique de Rosa Bonheur »
Johanne Lamoureux (Université de Montréal), « Caricature et nuances : le bêtophile et l’hippophage »
12 h 30 – 14 h 00 Pause repas
14 h 00 – 15 h 30 SÉANCE 3 – AFFINITÉS GROTESQUES
Président de séance : Itay Sapir (Université du Québec à Montréal)
Chriscinda Henry (Université McGill), « Leonardo da Vinci and the Comic Istoria »
Denis Ribouillault (Université de Montréal), « Vomir la nature : à propos d’une anecdote de Karel Van Mander sur Pieter Brueghel »
Emily Falvey (Université du Québec à Montréal), « Le grotesque satirique et le fétichisme de la marchandise »
15 h 30 – 15 h 45 Pause
15 h 45 – 17h 15 SÉANCE 4 – BIFURCATIONS ET TRAJECTOIRES
Présidente de séance : Thérèse St-Gelais (Université du Québec à Montréal)
Annie Gérin (Université du Québec à Montréal), « Amitiés, voisinages et mariages : la scène de la satire soviétique »
Morgan Labar (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « Le satirique via le comique épais »
Dominic Hardy (Université du Québec à Montréal), « Trajectoires satiriques au Québec. Recherches et perspectives en arts visuels»
17 h 15 – 17 h 45 Plénière : résumé de la journée
19 h 00 CONFÉRENCE SPÉCIALE — Jean-Claude Gardes (Université de Bretagne Occidentale à Brest)
« Otto Dix, George Grosz face aux mouvements d’avant-garde du début du vingtième siècle: caricature et/ou peinture? »

MERCREDI, 23 AVRIL 2014

8 h 30 Accueil des participants
9 h 00 – 10 h 00 SÉANCE 5 – PATRIMOINES SATIRIQUES ?
Président de séance : Dominic Hardy (Université du Québec à Montréal)
Christian Vachon (Chef de la gestion des collections, Conservateur des peintures,
dessins et estampes, Musée McCord), « De la main à l’écran : les différents états de la caricature actuelle »
Laurence Grove (University of Glasgow), « La première bande dessinée ? Le Glasgow Looking Glass (1826) et l’évolution de la presse satirique »
10 h 00 – 10 h 15 Pause
10 h 15 – 11 h 15 SÉANCE 6 – TENSIONS HISTORIOGRAPHIQUES
Présidente de séance : Louise Vigneault (Université de Montréal)
Jacques Des Rochers (Conservateur de l’art québécois et canadien, Musée des
beaux-arts de Montréal), « Images et complicités »
Jean-Philippe Uzel (Université du Québec à Montréal), « La satire de l’histoire de l’art dans l’art contemporain autochtone »
11 h 30 – 12 h 30 Discussion entre Terry Mosher et Serge Chapleau (caricaturistes à The Gazette et à La Presse)
12 h 30 Mot de clôture

Cet événement est présenté avec le soutien du Département d’histoire de l’art de l’UQAM, de l’Institut du Patrimoine, du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ-UQAM) et du Musée McCord de Montréal.
histoiredelart.uqam.ca • institutpatrimoine.uqam.ca
www.crilcq.org • www.mccord-museum.qc.ca


Les travaux de l’équipe de recherche Caricature et Satire graphique à Montréal (CASGRAM)
bénéficient du soutien des Fonds de recherche du Québec – société et culture
www.frqsc.gouv.qc.ca

Événement gratuit et ouvert à tous
Inscription obligatoire au halsuqam@gmail.com
www.halsuqam.wordpress.com

Tag(s) : #Débats Conférences Colloques, #News