Les petits poulbots s'en vont en guerre, le catalogue

Les Petits poulbots s'en vont en guerre, cat. exp., Société des Amis du Vieux Reims/ Musée Le Vergeur, 2014, 104 p., 29 euro.

On lira avec profit ce catalogue d'une centaine de pages publié à l'occasion d'une exposition organisée par le Musée Le Vergeur de Reims qui dispose d'un fond de lithographies de guerre de Poulbot (suite au don d'un collectionneur), complété par le fond également important de dessins conservés par le Musée des Beaux-Arts de Reims. Ce catalogue a été dirigé par Coline Pichon (attachée de conservation et commissaire de l'exposition).

Au sommaire :

Poulbot, ce grand gamin de Paris, par Coline Pichon

Du talent et des gosses, par Coline Pichon

La presse pendant la Grande Guerre, par Françoise Bouron

Francisque Poulbot et la presse de guerre, par Laurent Bihl

Poulbot et la Grande Guerre des cartes postales, par Guillaume Doizy

Une cinquantaine de pages sont consacrées à la partie catalogue, avec des notices rédigées par Coline Pichon. Les œuvres de guerre de Poulbot (dessins originaux, lithographies, tirages d'épreuves, dessins publiés dans la presse), sont classés par thèmes : le patriotisme, la guerre des rues, la guerre des tranchées, la Kultur et les atrocités allemandes, le soldat allemand une brute sans cervelle, le barbare sanguinaire. Bibliographie en fin d'ouvrage. On regrettera que les auteurs du catalogue éludent une production de guerre pourtant considérable de Poulbot, celle qu'il a réalisée pour le quotidien Le Journal qui faisait partie à l'époque du groupe de journaux dépassant le million d'exemplaire diffusés chaque jour. Poulbot y publie non seulement un nombre considérable de "caricatures", mais il joue également les reporters graphique (parfois de l'étranger) et rédige des articles pour le périodique. Cette contribution de guerre de Poulbot est d'autant plus intéressante que ce quotidien acquiert l'exclusivité de la publication des dessins de Louis Raemaekers, le dessinateur neutre vedette du camp allié pendant la Grande Guerre. Si les lithographies réservées à une élite de collectionneurs et la petite presse satirique ont eu une diffusion restreinte pendant la guerre, ce n'est pas le cas de la presse quotidienne dont l'influence sur les esprit est bien plus considérable. L'étude du dessin satirique dans la presse quotidienne avant, pendant et après la Grande Guerre reste à faire...

Tag(s) : #Comptes-rendus ouvrages, #News