Rubrique-à-brac : Non, Traviès n'est pas parti en Amérique fonder un phalanstère avec Victor Considérant !

La Rubrique-à-brac se propose de porter un regard anecdotique et léger (mais néanmoins excact) sur ceux qui ont fait l'histoire de l'image satirique, ou sur les supports qui ont porté ces images. Avis aux amateurs : pour contribuer, il suffit de nous écrire !

Dans la lettre autographe ci-dessous datée du 10 novembre 1853 adressée à Leonor Havin (1799-1868), directeur politique du journal Le Siècle (1), le dessinateur de La Caricature et du Charivari Charles-Joseph Traviès (1804-1859) dément la rumeur selon laquelle il serait parti en Amérique fonder avec Victor Considérant un phalanstère.Considérant se rendit effectivement au Texas pour créer, poussé par Albert Brisbane, le phalanstère La Réunion.(2) Traviès mourra six ans plus tard ignoré de tous après avoir rencontré le succès, mais toujours sans avoir traversé l'Atlantique...

Daniel Dugne

(1) - pour un peu plus de détails voir Histoire générale de la presse française 1815 à 1871 pages 273-274

(2) Wikipedia

Rubrique-à-brac : Non, Traviès n'est pas parti en Amérique fonder un phalanstère avec Victor Considérant !
1869

1869

Tag(s) : #Rubrique à brac