Babouse (à gauche) et Charb au soleil...
Babouse (à gauche) et Charb au soleil...

Plus de 15 morts ces derniers jours, dont 4 dessinateurs emblématiques et une rédaction d’un journal satirique décimée, j’imagine ta peine…
Ce n'est pas vraiment de la peine, c'est de l'effroi, une tristesse incroyable qui est en train, plus le temps passe de se transformer en colère, en grosse colère ! En rage contre ceux qui ont tant chié sur la gueule de mon pote, Charb, qui a toujours été là pour me relever, qui m'a encouragé en septembre, alors que je sortais de gros ennuis de santé, à reproposer des choses à Charlie, à ce gars le plus intègre que j'ai jamais connu, le plus fidèle, un type qui est mort comme il a vécu, debout, même sous les pluies d'étrons que lui envoyaient même parfois ses collègues.
Je pense à Cabu qui m'a tant poussé sans même que j'ose un jour le lui dire, à me lancer dans le dessin quand j'étais encore gamin. A Honoré, un brave type, sympa, gentil, anar jusqu'au bout des ongles sans en faire étalage ni carte de visite. A Wolinski, à Riss aussi, blessé, à Tignous avec qui je venais de me réconcilier, comme deux vieux alcoolos, dans les bras l'un de l'autre après avoir eu des mots avec lui qui me travaillaient depuis longtemps!
Je pense aussi aux autres de Charlie, de la protection, ou de l'immeuble qui sont tombés, je pense à leur famille, à ce que je ressentirais si quelqu'un de ma famille était assassiné et que les putains de médias les passaient au second plan alors qu'ils ont attendu leurs morts pour parler des dessinateurs.

Pour toi, qu’est-ce que représente ce journal ?
Charlie-Hebdo pour moi, ça a toujours été le but ultime, depuis toujours, la référence ! Il manquait 5000 pauvres petits lecteurs pour consolider le tire. Plus de 3 millions de personne défilent "je suis Charlie". Ils étaient où avant ??

L’émotion est énorme, mais c’est le monde à l’envers. Des dirigeants de la planète au chevet d’un journal dont le directeur se disait communiste ! Luz et Willem se démarquent d’ailleurs de ces soutiens institutionnels…
Rien à foutre de la polémique à la con ! J'ai bien serré la main de Manuel Valls vendredi dernier, il était dans son rôle, élu de la République même si sa présence en pleine réunion de rédac à Libé n'était pas le meilleur moment. Et puis je suis qui pour juger, juste un petit dessinateur pigiste de merde !
Que Charb soit communiste et qu'il voit des gens qui ne savent même pas ce que c'est que Charlie défiler indignés par sa mort alors que 2 jours avant ils ne connaissaient même pas son existence ? J'en sais foutrement que dalle mais je préfère ça que le contraire !
Ce qui m’écœure le plus, ce qui aurait amusé bien plus Charb c'est de voir tous ces médias, tous ces commentateurs de ce qui se fait et ne font jamais rien, tous ces Plantu et compagnie qui après lui avoir rongé l'âme ont passé leur temps à lui fracasser la tronche au moment des caricatures de Mahomet retourner maintenant leur veste comme si ne rien n'était.
J'attends le connard qui dira que "c'est encore un coup pour augmenter les ventes".
Le nombre de médias qui m'ont demandé des interviews (je ne suis pas une star, ma banque vous le dira, j'ai bien conscience d'être un "produit de remplacement") alors qu'ils n'ont jamais ni causé de Charlie, ni même de dessins de presse ou de dessinateurs, ces connards!
J'en ai la nausée et l'envie de cogner !
Tous ces cons là crèveront lentement de vieillesse en finissant pas se pisser et se chier dessus dans leur lit, c'est tout le mal que sincèrement je leur souhaite et j'espère bien crever en dernier pour assister à ça, quitte à cracher mes dernières fausses dents en éclatant de joie.

Comment on « continue » aujourd’hui, sur quelles base ? Charb, Cabu, Honoré, Tignons, Wolinski, on peut les « remplacer » ?
Oui on continue. Sur quelles bases ? Les mêmes ! Point.
Encore une fois, je n'ai aucune légitimité à causer pour Charlie. Mais on doit au moins ça aux potes, non ? Moi je vais continuer de proposer mes dessins et j'espère bien pouvoir dessiner tout le panthéon avec une bite dans le cul si j'en ai envie et que ça me fait marrer.
On ne remplacera JAMAIS ni Charb, ni Cabu, ni Honoré, ni Tignous, ni Wolinski, c'est impossible ! D'autres viendront, de façon naturelle, mais ils ne seront pas ceux-là, ils seront d'autres avec leurs traits, leurs humour, leurs convictions et on les aimera ou pas.
On peut au moins compter sur les charognards qui voient déjà dans toute cette affaire une opportunité d'emploi qui se libère.
Charb préférait mourir debout plutôt que de vivre à genoux, et actuellement j'en vois un peu trop soutenir Charlie alors qu'ils ont des cales aux genoux !

Propos de Babouse recueillis par Guillaume Doizy

Tag(s) : #Interviews