Dont voilà le début :

Hommage au dessin de presse : le titre de l'exposition qui se tient à la Bibliothèque nationale de France laisse penser que nous avons déjà assisté aux obsèques de la liberté de la presse. Pas de noms, ni de précisions sur l'affiche. Le dessin de presse serait-il un genre disparu auquel nous devrions rendre les derniers hommages ? Il faut passer les contrôles et atteindre la galerie d'exposition pour comprendre qu'il s'agit, en fait, d'un hommage aux cinq dessinateurs assassinés le 7 janvier 2015. Pourquoi ne pas afficher, clairement et partout, que la Bibliothèque nationale de France expose au grand jour Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski ?

Tag(s) : #News