Un internaute qui signe JMB de très intéressantes chroniques dans le magazine Fecocorico nous a adressé un message, nous signalant ceci : « mon n° 26 de L’Assiette au Beurre, quoi qu’étant un exemplaire de la "11e édition" (je serais curieux de savoir si une 10e édition existe bien ou si cette mention de 11e ne serait pas une simple astuce commerciale), comporte bien une impudique Albion non caviardée (et aux fesses bien roses). J’ai également noté l’étrange présence d’un discret « ä » (voir l'image ci-dessous) sur cette dernière page. De plus, ce numéro double n’a pas été vendu au prix de 60 centimes (deux fois plus cher que les numéros ne comportant que 12 pages), mais 1 F (le prix imprimé a été recouvert par une marque de tampon modifiant ce prix). J’ai d’ailleurs retrouvé une surcharge similaire sur mon exemplaire du n° 7 bis hors série, qui a fait passer son prix de 15 centimes à 60 centimes. Je présume que ces augmentations de prix n’ont pas été particulièrement tardives, car tous mes exemplaires sont dans la reliure gaufrée vendue par l’éditeur pour y rassembler tous les numéros d’une année complète ».

Comme nous l’indiquent différents collectionneurs (et également JMB), d’autres numéros de l’Assiette comportent une modification de prix par surimpression, comme par exemple les numéros 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 7b ; 8 ; 9 ; 14 ; 16 ; 17 ; 18, ainsi que les : n° 36 et n° 38 (60 centimes sur 30 c.) ; n° 46 et n° 50 (50 centimes sur 30 c.), et également n° 54 (50 centimes sur 30 c.).

A ce jour, voilà les différentes éditions relevées « de visu » (en prenant en compte les différents messages ou commentaires qui nous ont été adressés) du fameux n°26 : 1ière, 2e, 3e, 4e, 8e, 9e, 10e et 11e édition.

Dès la 7e édition la jupe apparait (ainsi donc que sur la 9e et la 10e). La 11e édition comporte parfois la jupe sur le fessier d’Albion, mais pas sur tous les numéros recensés. Un certain Simon (merci à lui, voir le commentaire ci-dessous) nous indique : "J'ai entre les mains le fameux N°26 du 28 septembre 1901 9eme édition au prix de 60 centimes et je confirme que le royal postérieur est bien recouvert d'une jupe bleue, toutefois assez transparente pour laisser suggérer ce qu'elle est censée cacher...".

Que signifie cet étrange « ä » relevé par le seul JMB ?
Des internautes ont-il accès à la 5e édition ?
La jupe fréquente sur la 11e édition apparait également sur la 7e, 9e et la 10e. Est-ce le cas pour d'autres tirages ?

On sait que plusieurs types de jupes ont été imaginées par l'éditeur. A pois ou sans, transparente ou opaque. Ces différentes versions sont-elles liées à des états successifs de la publication ? Collectionneurs, merci pour vos photos !

Merci à JMB, B. Prot, J. Houdré, A. Poirier, D. Dugne, C. Bosc et Simon.

Affaire à suivre...

11e édition non caviardée mais avec le "ä".
11e édition non caviardée mais avec le "ä".

11e édition non caviardée mais avec le "ä".

7e édition caviardée opaque

7e édition caviardée opaque

10e édition caviardée
10e édition caviardée

10e édition caviardée

10e édition non caviardée
10e édition non caviardée

10e édition non caviardée

1ière édition
1ière édition

1ière édition

11e édition non caviardée
11e édition non caviardée

11e édition non caviardée

Tag(s) : #News