"La FECO [international] a choisi de servir la dictature [iranienne]", entretien avec le cartoonist iranien en exil Kianoush Ramezani (interview en Français et en Anglais)

(Réponses en anglais sous l'interview en français)

Tu as récemment dénoncé la participation du dessinateur Bernard Bouton au récent concours intitulé « The Holocaust International Cartoon Contest- 2015 ». Qui sont les organisateurs de ce concours, quel est leur objectif ?
Les organisateurs du concours international de dessins sur l'Holocauste, comme tous les autres grands événements sur la caricature est la « Iranian House of Cartoon ». Le directeur de cette «maison» - Masood Shojai Tabatabai - est l'un des islamistes extrémistes qui sont nommés directement par le chef suprême de l'Iran pour contrôler les journalistes, les artistes et les intellectuels et faire la propagande de l'État islamique d'Iran sous le nom de "Kayhan Institut", créé après la révolution islamique en 1979 et jouissant d’un budget énorme, de pouvoir et d’influence. Ils ont leur propre journal de même qu’une presse et une maison d'édition gigantesque. Quelques années plus tard, ils ont créé « Kayhan Caricature », le seul magazine en couleur de dessin « professionnel » et bien sûr Masood en a été nommé rédacteur en chef ! Quelques années plus tard, en 1996, ils ont aussi fondé la « Iranian House of Cartoon » avec un budget officiel du gouvernement et de la ville de Téhéran et encore une fois, le même gars "Masood Shojaien en a été nommé directeur !!
Cette maison a organisé de nombreux concours de dessins et d’événements en fonction des besoins et des sujets que le régime veut utiliser comme outil de propagande. Et comme ils ont un énorme budget, ils donnent toujours des prix très séduisants aux gagnants, prix qui sont, pour la plupart, les plus généreux comparés aux autres compétitions internationales de dessins à travers le monde.
Aussi, quand ils invitent des « caricaturistes internationaux » en tant que membres du jury ou lauréats invités en Iran, ils les traitent comme on invite un président ! On leur fournit un chauffeur spécial, des hôtels 5 étoiles, les meilleurs restaurants, des visites spéciales et enfin des souvenirs très onéreux ! Ils n’ont pas de limite à dépenser de l'argent pour ça ! Et voilà comment ils achètent quelques noms !
Lorsque les caricaturistes danois ont publié leurs caricatures sur le prophète Mohammad, le régime a décidé de répondre par un concours sur le sujet le plus insultant qu’ils pourraient trouver contre « l'Occident » et bien sûr cela a été l'Holocauste !

Tous les gens qui ont de hautes responsabilités dans le régime islamique nient l'holocauste, le claironnent et en sont fiers ! Et tous les gens qui sont membres de la bande de Kayhan sont également antisémites. Masood Shojai a récemment mentionné lors de la conférence de presse pour la 2e édition du Concours international de dessin sur l'Holocauste "... Nous avons choisi le premier avril comme date limite pour faire parvenir les œuvres d'art au concours parce que, dans la culture occidentale ce jour est le grand jour du mensonge ! Donc, nous voulons montrer au monde que l'Holocauste est un grand mensonge, et un prétexte pour occuper la Palestine ... "
Voici le lien de son interview publiée dans l'agence de nouvelles iranienne "Mehrnews" le 24 Janvier 2015 [2 semaines après la terrible tragédie à Charlie Hebdo!]
http://www.mehrnews.com/news/2472515/

Bernard Bouton participe à toutes sortes de concours dans le monde entier. Ces concours sont-ils comparables à celui que nous évoquons?
Le Concours International de dessin sur l’Holocauste est très très différent des autres concours de dessin dans le monde. Il est basé sur un déni de l’histoire récente. Basé sur la haine et l'antisémitisme, il constitue une énorme propagande d’un régime qui réprime, torture, tue et emprisonne ses propres citoyens, y compris les caricaturistes ! Les caricaturistes en exil les plus nombreux dans le monde sont Iraniens ! La France accueille actuellement 3 dessinateurs qui ont été contraints à l'exil [y compris moi-même]

Voici pourquoi je condamne Bernard Bouton qui est au courant de toutes ces informations depuis de nombreuses année s! Il a participé à mon premier projet à Paris, L'Exposition internationale de dessins sur l’exil, le 3 mai 2011. Plus tard, il m’a invité de même qu’un autre exilé, le dessinateur Shahrokh Heydari pour parler de la situation du dessin de presse en Iran et a animé cette conférence à la BNF!
Voici le lien: http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_conferences_2014/a.c_140329_dessin_presse_debat.html

Je l’ai également invité il y a 2 ans à venir au Mémorial de Caen pour participer à la réunion internationale des caricaturistes. Il a fait un exposé et présenté la FECO international comme l'organisation qui aide les caricaturistes qui sont victimes de la dictature et qui sont en danger en raison de leurs opinions ! Et récemment, il a demandé à participer à mon autre projet, l’exposition "Sketch Freedom International Cartoon» en Suède et je l'ai accepté ! Et la dernière fois que nous nous sommes rencontrés, c’était en Norvège ! Nous étions tous les deux invités à une conférence à propos de Charlie Hebdo !!

Je vous dévoile tous ces faits pour vous montrer qu'il est un menteur! Il joue un double jeu. Je vois qu'il n'a même pas hésité à remettre en question mon exil et mon statut de réfugié ...
Il m'arrive souvent de penser à l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, aux terribles années où la France était sous occupation nazie. Et puis je me pose toujours la question suivante: comment certains français pouvaient-il trahir leurs voisins, leurs compatriotes en les livrant aux nazis ... l'histoire actuelle de Bernard Bouton m’en a donné un aperçu et maintenant je peux comprendre plus ...

Si la France était occupée par l’État islamique d'Iran, Bernard Bouton pourrait simplement me trahir et même me livrer directement aux nazis iraniens de la même façon que certains français l’ont fait pendant l'occupation!
Ne nombreux festivals de dessin et caricaturistes français, en particulier Robert Rousso, de même que des caricaturistes et organisations internationales comme Daryl Cagle et Cartoonists Rights Network International et Cartoon Movement approuvent mon point de vue.


Qui sont les autres dessinateurs français qui ont participé à ce concours, dont la précédente édition a été gagnée notamment par la dessinatrice d'extrême droite française Chard ?
1. Abderrazak Slim
2. Bernard Bouton
3. Charly BillaudDedko
4. Depre Patrice
5. Emile Pradier
6. Jack Exily
7. Jean Celestin
8. Julien Schutz
9. Krapo Kibave
10. Nicolas
11. Pablo Utiel
12. Ramo
13. Sani
14. Thomas Losfeld
15. Vincent Bachelot
16. Zeon

Le précédent concours sur le même thème se voulait une réponse à la publication des caricatures dites de Mahomet en 2005-2006, ce concours-là ne vise-t-il pas à contredire l'émotion qui a fait suite aux attentats de janvier en France ?

Tu as tout à fait raison! Ils ont créé le 2e Concours sur l’Holocauste alors que nous pleurions la perte de nos collègues et que toute la France était mobilisée contre le terrorisme. Je n’ai jamais entendu ou vu de déclaration de la FECO International et de son président Bernard Bouton pour condamner ce massacre barbare!

Comment expliquer que l'Iran tolère que des dessinateurs iraniens aient créé une antenne de la FECO en Iran même?

L’Iran n'a pas besoin de tolérer parce FECO Iran est dirigé et a été créé par un gars qui appartiennent au régime ainsi! Il dirige toujours FECO Iran et il a été l'un des membres du jury du premier concours de dessins sur l'Holocauste!
FECO n’a aucune action réelle et d’impact sur le monde du dessin, mais des pays comme l'Iran peuvent l’utiliser dans le cadre de leur propagande pour exporter leur message!

Quels sont d'après toi les motivations de la Feco International, qui semble soutenir Bernard Bouton et tenir à ces liens avec les dessinateurs vivant en Iran?

Évidemment, ils ne veulent pas perdre leur connexion au régime islamique et ses marionnettes, la Maison iranienne de la caricature et aussi l’association de dessin Tabriz qui est un autre centre gouvernemental pour le dessin. Ils ne veulent pas renoncer à l'hébergement luxueux, aux subsides et à l’hospitalité 5 étoiles. L'Iran a un grand nombre de dessinateurs, certains d'entre eux sont indépendants, très peu d'entre eux travaillent avec les journaux et certains d'entre eux sont reliés à la Maison de la caricature iranienne. Des caricaturistes indépendants [dont moi] ont toujours fait face à la pression, à l'ignorance et au harcèlement de Massoud Shojai qui représente le régime dans le domaine du dessin. Il y a beaucoup de dessinateurs indépendants et talentueux qui ne disposent pas de visibilité et ils ont besoin d'une voix internationale pour être entendus. La FECO pourrait les aider à être vus et devenir une alternative mais il est regrettable de constater qu'elle a choisi de servir la dictature.

Il existe en Iran de nombreux dessinateurs, mais quelle est leur latitude ? Une dessinatrice vient d'être condamnée à de la prison. Des dessinateurs comme toi ou Mana Neyestani vivent en exil...

La plupart d'entre eux ne peuvent publier leurs œuvres dans des journaux ou des magazines. Très peu d'entre eux travaillent dans des revues. Voilà pourquoi ils doivent choisir un autre emploi pour survivre comme graphiste, illustrateur, peintre, etc.
D'un autre côté, les caricaturistes qui appartiennent au régime et acceptent leur idéologie gagnent très bien leur vie. Ils font de gros salaires et n’ont jamais à se soucier à des problèmes d'argent.
Être en exil est un "choix" forcé ! Si vous êtes un dessinateur iranien et qu’il vous faut être en exil, cela signifie que vous vous battez pour la liberté d'expression, cela signifie aussi que vous ne pouvez pas accepter la dictature et la censure.

Voilà pourquoi je suis fier de mon statut de «réfugié politique» et voilà pourquoi je crois que les gens qui vivent en France et qui adoptent la même attitude que Bernard Bouton, sont une grande honte pour ce pays.

Entretien avec Kianoush Ramezani, par Guillaume Doizy

In English :

You recently denounced the participation of Bernard Bouton to the contest entitled "The Holocaust International Cartoon Contest- 2015". Who are the organizers of this contest, what is their goal?
The organizers of The Holocaust International Cartoon Contest, like any other big cartooning events is the Iranian House of Cartoon. The director of this “house” – Masood Shojai Tabatabai - is one of higher members of the hardliners who are appointed directly by the supreme leader of Iran to control journalists, artists and intellectuals and be the propaganda of the Islamic State of Iran under the name “Kayhan Institute”, after the Islamic revolution in 1979 with a huge budget and power and influence. They have their own newspaper and the gigantic printing and publishing house. Some years later they created “Kayhan Caricature” as the only full color « professional » cartoon magazine and of course Masood was appointed as the editor in chief!
Few years later, in 1996 they also founded the Iranian House of Cartoon with the official budget of the government and city of Tehran and once again, the same guy “Masood Shojai” was appointed as the director of the Iranian house of Cartoon!!
This house has done lots of cartoon contests and events depending on the need and the subject that regime wants to use as the propaganda, and as they have enormous budget, they always give very seductive prizes to the winners which mostly are the biggest comparing to the other International cartoon competitions in the world.
Also when they invite “international cartoonists” as the jury members or the winners to Iran, they treat them like a president! Means special driver, 5 star hotels, best restaurants, special visit and finally very expensive souvenirs! They have no limit to spend money in these parts! And that’s how they buy some names!
When the Danish cartoonists published their cartoons about the prophet Mohammad, the regime decided to answer with the most insulting subject that they could find against the “West” and of course they found Holocaust!
All people who have the high responsibilities in the Islamic Regime deny holocaust, and they announce it and they are proud of it! And all people who belong to the gang of Kayhan are also anti-Semitic. Masood Shojai recently mentioned in a press conference about the 2nd International Cartoon contest “… We chose 1st of April as the deadline to send the artworks to this contest because in the western culture this day is the Big Lie day! So we want to show to the world that Holocaust is a big lie, and a pretext to occupy Palestine…”
Here is the link of his interview published in the Iranian news agency “Mehrnews” on 24th of January 2015 [2 weeks after the Charlie Hebdo terrible tragedy!]
http://www.mehrnews.com/news/2472515/

Bernard Bouton participates in all sorts of competitions around the world. Are these competitions comparable to the one we are discussing?
The Holocaust International Cartoon Contest is so different from any other cartoon contests in the world. It’s on the base of denial of a recent history. On the base of hate and anti-Semitism and a huge propaganda for a regime who is repressing, torturing, killing and imprisoning its own people, including cartoonists! The biggest number of exiled cartoonists in the world are Iranians! And just in France already 3 cartoonists are forced to exile [including myself]
Why I condemn Bernard Bouton because he has been informed and alerted about all these information by me since many years ago! He participated in my first project in Paris called Exile International Cartoon expo on May 3rd 2011
Later he invited both me and other exiled Cartoonist “Shahrokh Heydari” to talk about the situation of Cartooning in Iran and himself moderated this conference at BNF!
Here is the link:
http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_conferences_2014/a.c_140329_dessin_presse_debat.html
I also invited him 2 years ago to come to memorial de Caen and participate in the International meeting of Cartoonists. He made a talk there and presented FECO International as the organization who helps cartoonists who are victims of dictatorship and in danger because of their opinions!
And recently he asked to participate in my other project “Sketch Freedom International Cartoon Expo” and I accepted!
And the last time that we have met, it was in Norway! We were both invited to have a lecture about Charlie Hebdo!!
I gave all these facts to show that He is a liar! He plays a double game. I see that he didn’t even hesitate to question my exile and my refugee status…
It happened a lot to me to think about the history of the Second World War, the terrible years that France was under occupation of Nazi. And then I always ask a question from myself: how French people could be able to betray their neighbors, their compatriots by showing them to Nazis … the current story of Bernard Bouton gave me an image and now I can understand more…
If France was occupied by the Islamic States of Iran, Bernard Bouton could simply betrayed me and even giving me directly to the Iranian Nazis for the same interest that injuste French did during the occupation!
Many French Cartoonists and cartoon festivals, especially Robert Rousso the great well-known cartoonist, and also International Cartoonists and Organizations like Daryl Cagle and Cartoonists Rights Network International supported my position.

Who are the other French artists who took part in this contest, whose previous edition was won by the French extreme right cartoonist Chard?
Abderrazak Slim
Bernard Bouton
Charly BillaudDedko
Depre Patrice
Emile Pradier
Jack Exily
Jean Celestin
Julien Schutz
Krapo Kibave
Nicolas
Pablo Utiel
Ramo
Sani
Thomas Losfeld
Vincent Bachelot
Zeon

The previous competition on the same theme was a response to the publication of the alleged caricatures of Muhammad in 2005-2006, is this competition then not intended to contradict the emotion that followed the attacks in January in France ?
You are absolutely right! They ran the 2nd Holocaust Contest while we were mourning for the loss of our colleagues and all France was moved against terrorism. I never heard or seen any statement from FECO International and its president Bernard Bouton to condemn this barbaric terror and massacre!

How do you explain that Iran tolerates the creation of a branch of FECO in Iran?
Iran doesn’t need to tolerate because FECO Iran is been directed and formed by a guy who belong to the regime as well! He is still directing FECO Iran and he has been one of the jury members of the first Holocaust Cartoon Contest!
FECO has no real action and impact on the world of cartoon but the countries like Iran can use it as part of their propaganda to export their message!

What do you think are the motivations of Feco International, which seems to support Bernard Button and maintain these relationships with cartoonists living in Iran?
Obviously they don’t want to lose their connection to the Islamic regime and its puppets Iranian house of Cartoon and also Tabriz Cartoon association which is another governmental center for cartoon which is FECO Iran till now! They can never close their eyes on fancy hosting, big money and 5 star hospitalities.
Iran has a big number of cartoonists, some of them of independent, very few of them are working with the newspapers and some of them are connected to Iranian House of Cartoon. Independent Cartoonists [including me] has been always under pressure, ignorance and harassment from Masood Shojai which represents the regime in the field of cartoon. There are many independent and talented cartoonists who don’t have visibility and they need an International voice to be heard. FECO could help them to be seen and become an alternative but it’s a shame that they chose to be the servants of a dictatorship.

There are many designers in Iran, but what is their latitude? A cartoonists has just been sentenced to prison. Cartoonists like you or Mana Neyestani live in exile ...
Most of them can never publish their works in any newspaper nor magazines. Very few of them are still working with some journals. That’s why they have to choose another job to survive like graphic designer, illustrator, painter, etc.
At the same time cartoonists who belong to the regime and accept their ideology are earning very well. They have big salaries and they never have t think about money and problems.
Being in exile is a choice by force! If you’re an Iranian cartoonist and you had to be in exile, it means that you fight for freedom of expression, means you can’t accept the dictatorship and censorship. That’s why I’m proud of my status “The Political Refugee” and that’s why I believe people who live in France and their attitude is like Bernard Bouton, are a big shame for this country.

Kianoush Ramezani's interview, by Guillaume Doizy

Tag(s) : #Interviews