"Non, les blessés de “Charlie Hebdo” ne sont pas laissés à l’abandon" : à lire sur le site des Inrocks

Lu sur le site des Inrocks :

Le 22 juin le rédacteur en chef de Fluide Glacial a alerté sur sa page Facebook sur la situation financière des trois blessés de Charlie Hebdo, qu’il pensait “abandonnés à leur sort”. Les intéressés démentent. La répartition des dons reçus par Charlie aura lieu bientôt son contrôle d’une commission.

“On a vécu quelque chose d’horriblement comique.” Ce 29 juin, pour la première fois depuis l’attentat du 7 janvier, le journaliste à Libération et à Charlie Hebdo Philippe Lançon prend la parole sur France Inter. Grièvement blessé à la mâchoire par les frères Kouachi, il a subi treize opérations, et c’est à l’hôpital que Léa Salamé a dû aller à sa rencontre pour l’interviewer. Avec Fabrice Nicolino, le chroniqueur écolo de Charlie, et Simon Fieschi, jeune webmaster du journal satirique, il fait partie des trois grands blessés de l’attentat. Tous se tiennent à distance respective des médias depuis l’événement. Comment parler de l’impensable ? Comment ne pas être emporté par la frénésie médiatique qui s’est emparée de Charlie ? Sur France Inter, Philippe Lançon plaide pour laisser du temps au temps, pour que la réflexion mûrisse : “Le temps, c’est ce que cette société nous donne le moins”.

pour lire la suite, cliquer ci-dessous :

Tag(s) : #News