"Humour et caricature", Médiathèque des Gaves, du 6 au 31 octobre 2015

Présentation des organisateurs :

Du 6 au 31 octobre 2015 Exposition “le dessin de presse face à la censure”

De Caricadoc : 40 panneaux évoquent l’histoire de la caricature politique depuis l’origine (au XVIe siècle) jusqu’au drame du 7 janvier 2015, au travers de la question de la liberté d’expression et des différents types de censure juridique, politique, administrative, économique...

Samedi 10 octobre à 15h00 / Médiathèque des Gaves Conférence “Traits d’humour”Par Francis Cha

Retracer l’histoire de la caricature, du dessin de presse, du dessin d’humour, c’est se trouver au carrefour de trois histoires : celle de l’esthétique (on ne dessine pas au XXe comme au XIXe siècle), de la politique (Qu’a-t-on le droit de dessiner ?), du rire (ce qui faisait rire nos ancêtres ne nous fait parfois pas rire). Né au XVIe siècle, le dessin politique a pour objet de se moquer des adversaires religieux et politiques. À partir de la fin du XIXe siècle, il sera partie prenante des grands événements : guerres, colonisation, séparation de l’église et de l’état, collaboration, résistance, guerre froide, décolonisation, changements de régime politique, événements de mai 68... En un trait, l’humoriste résume les plus lourds traités de Philosophie, de Sciences Politiques et de Sociologie. Dans la seconde moitié du XXe, il s’ouvre à d’autres sensibilités. L’évidence de l’absurdité chez Chaval, le cynisme désespéré de Reiser, le scepticisme indulgent de Sempé font aujourd’hui partie, au même titre que les œuvres littéraires, de notre culture contemporaine.

“Chansons pour rire” par Francis Cha Samedi 17 octobre à 11h00 / Bibliothèque relais d’Agnos Chansons du début du XXe siècle Samedi 17 octobre à 15h00 / Médiathèque des Gaves

Chansons du XXe siècle Les chansons à boire, les chansons moqueuses à l’égard des vieilles filles, des maris trompés, des curés paillards et parfois des puissants, étaient une partie importante du patrimoine de la chanson française traditionnelle. Les vaudevilles puis les opérettes, en particulier celles d’Offenbach, préparèrent l’épanouissement de la Belle Époque où dans les cafés-concerts, les music-halls et les cabarets chantaient Dranem, Georgius et Yvette Guilbert. Le XXe siècle chantera pour rire sous toutes ses formes : chansons grivoises ( Fernandel), idiotes (Bourvil), fantaisistes (Trenet), drôlatiques (Marcel Amont), parodiques (les Inconnus), langagières (Bobby Lapointe). La chanson pour rire peut aussi nous émouvoir en cachant sous le rire une vision plutôt tragique de la vie comme chez Boris Vian. Nous vous invitons à venir avec nous écouter et fredonner ce répertoire.

CONTRAT LOCAL D’éducation artistique et culturelle

Autour de la thématique "humour et caricature", le pôle culture de la Communauté de Communes du Piémont Oloronais (services Spectacle Vivant et Médiathèque des Gaves) proposent plusieurs parcours aux scolaires avec des conférences de Francis Cha, le spectacle de Sophia Aram "Le fond de l’air effraie" (08/03/15) et des ateliers de pratiques du dessin d’humour avec Virginie Poeyto.

Renseignements : Médiathèque des Gaves Rue des Gaves - 64400 Oloron Sainte-Marie Tél. 05 59 39 99 37 / mediatheque.piemont-oloronais.fr Ne pas jeter sur la voie publique. Illustration source : Caricadoc / Conception : Service Com CCPO

"Humour et caricature", Médiathèque des Gaves, du 6 au 31 octobre 2015
Tag(s) : #Expositions

Partager cet article