La presse satirique illustrée et la colonisation (1829-1990), par Sofiane Taouchichet

Soutenance de thèse en Histoire de l’art


Résumé : Notre enquête doctorale étudie l’illustration de la colonisation dans la presse satirique illustrée française entre 1829 et 1990. Cette thèse ambitionne d’éclairer un aspect méconnu de l’iconographie coloniale, à partir du dépouillement et de l’analyse de vingt-deux périodiques satiriques qui touchent diverses sensibilités éditoriales. Afin de confronter iconographie satirique et non satirique, deux journaux illustrés généralistes sérieux complètent le corpus. En suivant un parcours chronologique, il s’agira de présenter les axes caractéristiques de l’iconographie satirique coloniale. Pour comprendre la construction, le fonctionnement et le rôle des images expansionnistes issues des titres satiriques, cette recherche entend également définir le genre « presse satirique ». En analysant l’évolution historique, les caractéristiques populaires et les traits distinctifs de cette catégorie médiatique, nous mettrons en évidence les relations déterminantes qui existent entre le genre et les images coloniales.


Sous la direction des professeurs Ségolène Le Men et de Todd Porterfield
Samedi 17 octobre 2015, à 10 H, salle René Remond (Bâtiment B, Paris Ouest Nanterre la Défense 200, avenue de la République 92000 Nanterr
e)

Devant un jury composé de :
Laurent Baridon, professeur d’histoire de l’art à l’Université Lumière Lyon 2
Dominic Hardy, professeur d’histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal, Canada
Ségolène Le Men, professeur d’histoire de l’art à l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense
Todd Porterfield, professeur d’histoire de l’art à l’Université de Montréal, Canada
Denis Ribouillault, professeur d’histoire de l’art à l’Université de Montréal, Canada
Alain Vaillant, professeur de littérature française à l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense

Tag(s) : #News