Le dessinateur de presse Berth explique les attentats de Paris aux enfants

Lu sur le site Francetvinfo :

Berth est l'un des dessinateurs de "Mon quotidien", le journal d'actualité destiné aux 10-14 ans. En janvier dernier, il avait déjà réalisé plusieurs dessins sur les attentats, notamment pour rendre hommage à son ami Charb, assassiné dans les locaux de "Charlie Hebdo". Après les attentats du 13 novembre, il a de nouveau la lourde tâche d'expliquer la barbarie aux jeunes lecteurs. Stéphanie Bourgeot et Fabienne Le Moing ont rencontré le dessinateur chez lui, à Besançon.

Christian Bertin, alias "Berth", était un ami proche de Charb, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo tué le 7 janvier dernier par des djihadistes. Pendant 4 ans, Charb a été le dessinateur attitré de "Mon quotidien", mais en 1999, il a demandé à Berth de le remplacer parce qu'il avait trop de travail.

Depuis, Berth dessine donc l'actualité à l'attention des jeunes lecteurs âgés de 10 à 14 ans, autrement dit, des élèves du CM1 à la 5e. Une tâche d'autant plus difficile lorsqu'il s'agit de leur expliquer l'indicible, comme les attentats meurtriers du 13 novembre.
A l'occasion de la tragédie, des numéros spéciaux de "Mon quotidien" et "Le petit quotidien" (pour les 6-10 ans) ont été réalisés. Ils ont été mis en ligne gratuitement dès hier soir et seront tirés demain à 280 000 exemplaires. La moitié des journaux sera distribuée gratuitement dans les écoles pour aider instituteurs et professeurs à parler des événements à leurs élèves.
Est-ce dangereux d'aller à l'école ? Est-ce la 3ème guerre mondiale ? Pourquoi les terroristes se sont-ils suicidés ? Voilà quelques-unes des questions que se posent les enfants et auxquelles les journalistes et dessinateurs de "Mon quotidien" ont tenté de répondre.
Selon Berth, il est très important de répondre à leurs interrogations, même sur des sujets aussi graves, car "les enfants sentent qu'il se passe quelque chose, ils sentent l'angoisse des adultes, ils voient passer des images [...] à la télévision, sur internet. Ils se posent des questions et si on ne leur apporte pas de réponse, l'imaginaire peut leur faire faire tout et n'importe quoi."
L'exercice est périlleux, certes, car il faut expliquer sans juger ni choquer outre mesure les jeunes lecteurs. Pas question pour autant de faire de l'angélisme car, comme déclare François Dufour, le rédacteur en chef de "Mon quotidien" : "les enfants ne vivent pas sur la planète Mars où il n'y aurait ni terroristes ni Bataclan. Notre but est d'expliquer, pas de rassurer. C'est normal que les enfants soient choqués". Berth n'a donc pas hésité à mettre du sang et des fusils dans ses dessins.
Lors des attentats de janvier, l'édition spéciale de "Mon quotidien" avait donné lieu à 300 000 téléchargements sur internet. A l'époque, Berth avait publié en Une du journal un dessin en hommage à Charb.
A noter : "Astrapi", l'un des autres journaux destinés aux enfants, publie lui aussi un numéro spécial consacré aux attentats de Paris.

Tag(s) : #News