Un dessin de Riss suscite encore la polémique : lire la contribution de Didier Pasamonik sur ActuaBd.com

Début de l'article :

"Le dessin de presse est plus que jamais en ligne de mire ces derniers temps, cible des critiques les plus acerbes comme des balles les plus meurtrières. Un dessin de Riss publié cette semaine dans "Charlie Hebdo" en fait à nouveau la démonstration.

Décidément, la caricature à la française vit un sale moment. Alors que l’on est encore dans l’émotion et le souvenir suite à l’assassinat, il y a un an, de l’équipe de Charlie Hebdo, alors que plus d’une centaine d’ouvrages ont été écrits à la suite de cet événement, voici que le journal satirique se rappelle directement à l’actualité en publiant un dessin contesté de Riss, l’un des dessinateurs réchappés du massacre.

Tripoteurs de fesses...

"La misère humaine a une dimension inhumaine" disait Coluche. Charlie Hebdo tente pourtant d’en rendre compte, par le rire. Apprenant l’odieuse agression perpétrée auprès de femmes à Cologne pendant le réveillon du Nouvel An à Cologne et dont, selon les sources officielles, la majorité aurait été le fait d’immigrés illégaux ou des demandeurs d’asile, Riss a réagi a sa façon en se saisissant d’un dessin dont il était l’auteur et qui avait déjà choqué la communauté internationale à l’époque montrant le petit Aylan, un réfugié syrien mort noyé, à côté d’un McDonald. Cette fois, il recycle l’icône en interrogeant cette hypothèse : que ce serait-il devenu le petit Aylan s’il avait grandi ? "Tripoteur de fesses en Allemagne", écrit le dessinateur."

Lire la suite en cliquant sur la vignette ci-dessous :

Tag(s) : #News