Le cyberdessinateur tunisien "Z" s'expose à la médiathèque de Cambrai (mais vous ne le verrez pas)

Exposition du 16 avril au 9 juillet

Présentation des organisateurs :
Plus encore que le régime dictatorial de Ben Ali ou l'hypocrisie des partis religieux extrémistes, c'est la corruption d'une société par l'aveuglement de ses élites que dénonce celui qui fut, un peu malgré lui, l'un des plus célèbres cyberdissidents du Printemps arabe. Anonyme par goût et par prudence, le « flamand rose » croque les travers et les mensonges avec violence mais sans gratuité. Le sexe, l'argent et le pouvoir, trilogie de tout bon blockbuster consensuel, sont ici dessinés pour ce qu'ils ont de moins désirable. Alors, au-delà du contexte tunisien, c'est vers un peu de l'universel des hommes que pointe l’illustration. Comme tout bon caricaturiste, Z est aussi un moraliste : de l'anecdote, il fait autre chose. La Bruyère et Guignol ne sont parfois pas loin. Voilà sans doute qui explique son aura récente dans la presse internationale : El Mundo, The Economist, Le Monde, Rue89, Jeune Afrique... lui ont ouvert leurs colonnes ; l'Université d'Harvard, ses auditoriums.

L'exposition « la révolution par le dessin. Z s'expose à Cambrai (mais vous ne le verrez pas) » propose un parcours rétrospectif de l’œuvre, si c'est une œuvre, de Z.

Commissariat : David-Jonathan Benrubi
Scénographie : Yannick Prangère.

Plusieurs conférences sont proposées, voir le programme ci-dessous (pdf)

Tag(s) : #Expositions