La dernière livraison de Papiers Nickelés titillera certainement les amateurs de dessins de presse et de caricature. On y trouve en effet quelques pages consacrées à Soupault et Galantara, un article sur Pajak, ainsi qu’une brève histoire du logo de Hara-Kiri, en plus des habituels papiers sur la Bande dessinée et autres « images populaires » chères à la revue, ainsi qu’une foule d’informations (nécrologiques notamment) sur un certain nombre de dessinateurs.

Si l’ensemble séduit par sa diversité et par la richesse de l’illustration, on regrette néanmoins l’approche anecdotique ou trop subjective de la plupart des articles, n’étant pas non plus convaincu par "l’hommage" rendu aux images populaires, via la publication d’un cahier central réunissant des pastiches de dessinateurs actuels. On trouvera même un peu « limite » l’article sur Soupault, qui donne le beau rôle à ce dessinateur phare de la Collaboration. On se consolera néanmoins avec l’intéressant papier intitulé « Quand la BD s’affiche en politique » qui fait écho à l’exposition de Michel Dixmier et Thierry Goensteen « Un siècle d’affiches politiques et sociales en BD », présentée au Musée de la Bande dessinée à Angoulème jusqu’au 31 décembre 2016. La BD a très tôt été utilisée dans la propagande politique, même si finalement elle l’a été de manière marginale jusqu’aux années 1970, époque où elle devient plus fréquente.  

GD

Sommaire :

La Bd s'affiche en politique

Pajak avant Pajak

Les émoticônes

Soupault Lynché

Galantara

Robert Dansler

Le logo de Hara-Hiri

Les images populaires vues par nos dessinateurs

Ci-dessous, un lien vers le site pas très à jour de l'association :