Parution du numéro 23 de la revue Ridiculosa, Caricature et liberté d'expression, numéro coordonné par Morgan Labar et Jean-Claude Gardes, 340 pages, 15 euros.

Sommaire

Bulletin de commande

Les événements tragiques de janvier 2015 qui ont lourdement frappé Charlie Hebdo ont suscité non seulement en France, mais également dans bon nombre de pays des mouvements d’humeur d’une ampleur inégalée. Une fois les premières émotions passées, il est apparu plus que jamais nécessaire, avec le recul, de s’interroger sur le lien qui unit caricature et liberté d’expression et de revenir sur la question si souvent posée : « Peut-on rire de tout ? ».

Ce nouveau volume de Ridiculosa propose quelques éclairages signifiants, quoique obligatoirement fragmentaires, sur cette difficile question : des articles théoriques alternent avec des études portant sur l’histoire ou l’actualité des phénomènes de censure ou de contournement de la censure, en France comme à l’étranger (Allemagne, Brésil, Espagne, Gabon, Iran, Japon, Russie). Pour finir, les interventions des caricaturistes présents à la journée d’études organisée conjointement en mars 2016 par la BnF et l’EIRIS (« Satire visuelle et liberté d’expression ») ont été résumées par différents membres de l’EIRIS.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :