Dans Naissances de la bande dessinée, Thierry Smolderen a montré en quoi on pouvait voir la sérialisation de la satire comme une étape cruciale dans l’émergence de la narration graphique moderne.A ce titre, la dimension innovante de cette nouvelle forme qui a émergé au XIXe siècle permet d’allier « la force de déflagration comique de l’image isolée et la puissance émotionnelle d’une fiction homogène ». Toutefois, il ne faut pas exagérer le caractère narratif de la bande dessinée ni l’opposer à la caricature, cette dernière présentant un caractère de narration minimale.

Dans le sillage des premières planches de Rodolphe Töpffer, la bande dessinée et la caricature...

Les propositions de contribution de 3 000 signes maximum, suivies d’une courte notice biographique sont à envoyer avant 15 octobre 2017 à Aline dell’Orto (aline-dellorto[at]live.com), Brigitte Friant-Kessler (bfriant[at]orange.fr), Jessica Kohn (jessica.kohn[at]univ-paris3.fr), Sylvain Lesage (sylvain.lesage[at]univ-lille3.fr), Mélanie Toulhoat (melanie.toulhoat[at]wanadoo.fr). La liste des propositions retenues sera communiquée le 30 novembre 2017, la remise des articles est fixée au 15 février 2018.

Texte intégral de l'appel à contribution ci-dessous :

Tag(s) : #Appels à communication, #News

Partager cet article

Repost 0