PRIX LITTERAIRE CHARLIE HEBDO : Collégiens, lycéens, étudiants... Postez en ligne votre meilleur texte sur le thème : « Moi, super-méchant, je vais…  »

A lire sur Ouest-France une interview de Riss :

Après le succès des deux premières éditions du prix littéraire Charlie Hebdo, la rédaction du journal « remet le couvert ». L’hebdo satirique veut « poursuivre le dialogue avec les jeunes générations », sur le ton de l’humour mais pas seulement. Les candidatures se font uniquement sur le site dédié. Les textes proposés par les collégiens, lycéens et étudiants doivent faire une à deux pages A4. Date limite des envois : le 25 avril. Les trois gagnants seront publiés dans Charlie Hebdo et recevront 1 000 € chacun. Explications et tuyaux de Riss, directeur de la rédaction.

Pourquoi un prix Charlie ?

Riss: Pour donner la possibilité à des jeunes de s’exprimer. À cet âge, entre 12 et 22 ans, on ne leur demande jamais rien. Les gens qui nous envoient des textes ou des dessins sont souvent plus âgés. C’est une manière de les inciter à oser se dire, de se rendre compte qu’on peut écrire des textes à 12-13 ans. Il n’y a pas beaucoup de médias nationaux qui sollicitent les jeunes comme ça. Et puis nous, ça nous amusait de voir ce qu’on allait recevoir.

Pourquoi l’avoir lancé un an seulement après l’attentat de janvier 2015 ?

On avait besoin de se reconnecter avec les autres, de dialoguer avec le monde qui est autour de nous et de le faire parler. De redonner de la vie. Il faut aller vers les autres… Surtout les jeunes, c’est toujours marrant. Parmi les gagnants de l’année dernière, il y en avait un qui était super-marrant. Ça fait du bien de découvrir des personnalités comme ça.

C’est une façon d’assurer la relève ?

C’est au moins pour qu’il puisse participer à Charlie, souvent vu comme le journal des parents. S’ils se l’approprient, ce peut être aussi le journal des enfants.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :