C'est avec beaucoup d'émotion et de tristesse que nous apprenons le décès de Gérard Vandenbroucke, une figure emblématique du dessin de presse depuis 40 ans. Fondateur avec quelques amis du Salon annuel du dessin de presse et de l'humour à Saint-Just-Le-Martel il y a presque quarante ans, Gérard Vandenbroucke, enseignant puis maire de la commune avant de devenir conseiller régional, a su réunir dans cette petite bourgade du Limousin le fleuron du dessin de presse français et international chaque année, comme dans aucun autre lieu en France. Avec des dizaines de bénévoles et amis, Gérard avait à cœur de fêter les dessinateurs de presse dans leur diversité, de présenter au public les talents reconnus comme les jeunes pousses. Wolinski, Plantu, Cabu, les dessinateurs du Canard enchaîné, de Charlie Hebdo et tant d'autres, étaient les familiers du Salon annuel, transformé depuis quelques années en Centre Permanent du dessin de presse et de l'humour. Gérard et son équipe ont eu à cœur d'accueillir ces dernières années des journées d'études, des colloques et des expositions historiques complétant cette œuvre immense de quarante ans de soutien au dessin de presse et d'humour.

Avec la disparition de Gérard, dont la simplicité, la gentillesse et l'amitié étaient légendaires, le dessin de presse perd un immense soutien, et l'humanité perd un très grand homme.

Guillaume Doizy

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :