L'homme s'est vu infliger trois ans et neuf mois de réclusion criminelle

Six anciens collaborateurs du quotidien d'opposition turc Cumhuriyet, dont le caricaturiste Musa Kart, sont retournés en prison jeudi après qu'un tribunal eut confirmé en appel leurs peines, a annoncé un responsable du parti d'opposition CHP.

Condamnés en première instance en avril 2018 avec huit autres membres du personnel de ce journal pour avoir aidé des "organisations terroristes", ils finiront de purger leur peine dans la prison de Kandira, à Kocaeli, une ville située à environ 150 kilomètres d'Istanbul. 

Une cour d'appel d'Istanbul a confirmé en février les peines de deux ans et demi à plus de huit ans de privation de liberté infligées à ces quatorze personnes dont le procès a suscité les critiques de pays occidentaux et des défenseurs des libertés. 

Les cinq collaborateurs de Cumhuriyet renvoyés en prison jeudi en même temps que Musa Kart, qui s'est vu infliger trois ans et neuf mois de réclusion criminelle, sont quatre administrateurs et un comptable.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :