Communiqué de presse de Cartooning for Peace :

Après l’arrêt de la publication de dessins de presse politiques dans l’édition internationale du New York Times en ce mois de juillet, la liberté d’expression des dessinateurs.trices se trouve à nouveau menacée et la profession subit un nouveau coup dur : le contrat du dessinateur canadien Michael de Adder a été rompu par le groupe de presse Brunswick News Inc., détenteur des journaux Times & Transcript, the Fredericton Daily Gleaner, the Telegraph Journal et the Saint John Telegraph-Journal dans lesquels ses dessins étaient publiés depuis plus de 17 ans. La décision intervient 2 jours après la diffusion d’un dessin devenu viral sur Internet qui représente le président Donald Trump jouant au golf et demandant à deux cadavres s’il peut jouer au-dessus d’eux. Ce dessin fait référence au décès d’un père salvadorien et de sa fille, morts noyés en essayant de traverser le Rio Grande pour entrer aux Etats-Unis en juin.

Aucune raison n’ayant été donnée à Michael de Adder par son employeur, l’hypothèse avancée et répandue est celle d’une décision guidée par des intérêts politiques et commerciaux du groupe appartenant à l’homme d’affaire James K. Irving.

Les représentants de Brunswick News Inc. ont nié le lien de cause à effet entre le dessin et la décision à deux reprises, avançant que cette dernière avait été prise de  longue date et avait pour but de remplacer M. de Adder par un autre dessinateur de presse, Greg Perry, qui a finalement décliné l’offre.

Lire la suite :

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :