Présentation des organisateurs :

Le Musée McCord rouvre ses portes le 23 juin avec une toute nouvelle exposition consacrée au travail du caricaturiste le plus célèbre au Québec: Serge Chapleau. Regroupant plus de 150 œuvres originales, l’exposition Chapleau – Profession: caricaturiste, présentée par La Presse, met de l’avant – tout en humour – 50 ans de culture populaire et d’actualités québécoises. Une visite qui promet de faire du bien dans le contexte du déconfinement actuel.

Première grande rétrospective de l’œuvre du caricaturiste maintes fois primé, l’exposition révèle les facettes inédites de cet artiste multidisciplinaire. Les archives exclusives présentées tout au long de l’exposition racontent l’effervescente carrière du Montréalais à la plume incisive et à l’humour grinçant. Les différentes thématiques abordées retracent son parcours atypique, de sa plus jeune enfance aux diverses incarnations de son personnage fétiche, Gérard D. Laflaque.

«Depuis plus de 50 ans, les dessins de Chapleau marquent l’esprit des Québécoises et des Québécois. L’artiste transpose son univers en une truculente satire sociale qui nous fait rire à tout coup, et c’est ce que nous souhaitons partager avec le public, particulièrement en cette période. Depuis 1996, Chapleau a fait don de plus de 7000 caricatures au Musée McCord, venant ainsi enrichir notre collection totalisant 45 000 caricatures canadiennes originales, l’une des plus importantes au pays», souligne Suzanne Sauvage, présidente et chef de la direction.

Chapleau, de A à Z

Dans un parcours composé de quatre zones, le visiteur est amené à découvrir le caricaturiste et son travail. C’est avec une bonne dose d’humour que les amateurs vont découvrir ses œuvres et plonger dans l’univers de cette profession qui, encore aujourd’hui, égaye les pages de nos quotidiens québécois comme ailleurs dans le monde.

La zone «péchés de jeunesse» retrace ses débuts en tant que graphiste, ses inspirations puisées dans le monde de la bande dessinée et ses collaborations avec des institutions montréalaises, tels Les Grands Ballets Canadiens.

La seconde zone est consacrée aux «gueules d’artistes» dont Chapleau a tiré le portrait dès ses débuts. Des personnalités locales aux vedettes internationales, de nombreux artistes évoluant dans les domaines de la musique et des variétés ont eu droit à leur caricature, comme Céline Dion dans toute son exubérance, Jean Leloup et son attitude extravagante, Charles Aznavour, et bien d’autres.

La troisième et plus importante zone est réservée à la scène politique. À travers la présentation de près d’une centaine de caricatures qui rappellent avec dérision les moments marquants de l’actualité politique québécoise et internationale des 50 dernières années, Chapleau a recours à différentes techniques de dessin. De René Lévesque à Valérie Plante en passant par Donald Trump, l’artiste maîtrise à tour de rôle le crayon, la plume, le pinceau et les logiciels de dessin assisté par ordinateur, toujours avec un œil plaisantin. C’est avec plaisir que le Musée donne également la parole aux «victimes» de Chapleau - notamment Gilles Duceppe, immortalisé avec ce bonnet porté lors de la visite d’une fromagerie - qui partagent avec le public leurs réactions en lien avec leurs caricatures et l’impact qu’elles peuvent avoir sur leur image.

«Et Chapleau créa... Laflaque!» Cette dernière zone raconte les coulisses de la création de la célèbre émission d’humour, marionnettes 3D et conceptions graphiques à l’appui. Personnage haut en couleur bien connu du public, Gérard D. Laflaque incarne l’archétype du «mononcle» quadragénaire grincheux, irrévérencieux et vulgaire pendant près de 20 ans sur le petit écran. Sa première apparition en 1982-1983 sur les ondes de Télé-Québec dans La minute et quart à Gérard D. Laflaque va se poursuivre par la suite de 1985 à 1988 sur Canal 10 (aujourd’hui TVA) dans Casse-tête. Il reviendra 15 années plus tard en images de synthèse - jusqu’en 2019, pour un total de 15 saisons – dans l’émission Et dieu créa... Laflaque puis ICI Laflaque sur les ondes de Radio-Canada.

Le parcours de Chapleau

Né à Montréal en 1945, Serge Chapleau se lance officiellement en caricature en 1972 et devient rapidement le caricaturiste incontournable de la presse montréalaise. Artiste multidisciplinaire, marionnettiste, animateur et concepteur de télévision, il s’est taillé une place enviable au sein du panthéon de l’humour québécois. Après des études à l’École des beaux-arts de Montréal suivies de quelques apprentissages dans le domaine du graphisme, il s’illustre à titre de caricaturiste en collaborant à bon nombre de publications, dont Perspectives, Weekend Magazine, Le Dimanche, Nous, L’actualité, Le Devoir, 7 Jours et, enfin, La Presse. Il y devient caricaturiste attitré en 1996 et, après 25 années et quelque 6000 caricatures, il représente l’un des piliers du journal. Quinze fois finaliste dans la catégorie «Caricature» du prestigieux Concours canadien de journalisme, Chapleau remporte le premier prix à huit reprises entre 1997 et 2019, faisant de lui le caricaturiste canadien le plus souvent primé depuis la création du concours en 1949. Présentée par La Presse jusqu’au 7 mars 2021, l’exposition a été commissariée par Christian Vachon (chef, Gestion des collections et conservateur, Art documentaire) du Musée McCord.

Activités culturelles et citoyennes en marge de l’exposition

Diverses activités virtuelles seront présentées tout au long de l’exposition. Une table ronde rassemblant plusieurs caricaturistes, dont Guy Badeaux (Bado – Le Droit) et Jacques Goldstyn (Boris – The Gazette) sur le thème «Censuré: la caricature face à l’opinion publique», sera animée par Ersy Contogouris, professeure de l’Université de Montréal et experte de l’histoire de la caricature et de la satire visuelle.Dans le cadre d’un partenariat avec le magazine L’Itinéraire, Chapleau a révélé ses techniques de dessin aux camelots et les a invités à pratiquer leurs talents de dessinateurs ou à exprimer leur point de vue sur un enjeu social actuel sous la forme d’un dessin éditorial. Les œuvres réalisées au cours de l’atelier seront exposées à l’entrée du Musée ainsi que dans une édition exclusive du magazine.

https://www.musee-mccord.qc.ca/fr
Tag(s) : #News, #Expositions

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :