Lu sur le site de L'Union :

Du 9 octobre 2020 au 9 janvier 2021, l’Hôtel de Ville de Paris consacrera une exposition intitulée « Le rire de Cabu », consacrée à l’œuvre de Cabu, le dessinateur châlonnais assassiné par les frères Kouachi lors de l’attentat de Charlie Hebdo en janvier 2015.

Lancer une exposition sur l’œuvre de Cabu alors que le procès des attentats de janvier 2015 à Paris n’est pas terminé, c’est un pied de nez qui aurait amusé le dessinateur châlonnais. Du 9 octobre 2020 au 9 janvier 2021, « Le rire de Cabu », si communicatif et pétillant, fera la joie du grand public à l’Hôtel de Ville de Paris.

« Anne Hidalgo et Véronique Cabut ont souhaité rendre un hommage joyeux à Cabu qui fut l’un des plus talentueux et populaires dessinateurs de presse de sa génération. Par sa liberté d’esprit, par son humanisme et par les convictions qu’il a portées à travers ses dessins, Cabu a été un observateur amusé mais aussi un chroniqueur sévère et visionnaire de notre société et de nous tous ! Faire rire, faire réfléchir, telle est la mission de Cabu et des dessinateurs de presse qui sont les garants courageux de la liberté d’expression et contribuent à préserver la santé de nos démocraties lorsqu’elle est menacée », explique la Ville de Paris dans un communiqué.

Lire la suite :

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :