image hébergée par photomaniak.com

Traduire, transposer, adapter le comique et l’humour : pour une approche comparative des notions liées au rire

Le VIIIe colloque international de l'Association pour le développement des recherches sur le Comique, le Rire et l'Humour (CORHUM) se déroulera à l’Université Paris III–Sorbonne Nouvelle du 24 au 26 septembre 2009 sur le thème « Traduire, transposer, adapter le comique et l’humour ».


Problématique – texte d’appel
Sterne est réputé intraduisible, mais on traduit Sterne depuis le XVIIIe siècle ; l’humour de Woody Allen est bien spécifique, mais ses films sont doublés, sous-titrés, et font rire au-delà du public juif new-yorkais ; Astérix est irréductiblement gaulois, mais les albums de Goscinny et Uderzo existent dans des dizaines de versions étrangères ou régionales, et ont été portées à l’écran avec le succès qu’on connaît… On pourrait multiplier les exemples qui illustrent ce paradoxe : si le rire est universel, le comique et l’humour semblent éminemment spécifiques ; et inversement, l’apparente impossibilité à faire rire au-delà des frontières nationales ou culturelles est contredite par la pratique constante de ces passages d’un champ à un autre, qu’ils soient linguistiques, contextuels, diachroniques, génériques….
Le comique et l’humour sont-ils « égaux » face à la question du transfert culturel ? Se distinguent-ils nettement dans cette confrontation à l’autre ? De quels enjeux s’accompagne ce transfert, qu’il soit passage d’une langue à une autre (« traduire »), changement de contexte ou d’horizon de réception (« transposer »), ou encore, mise en œuvre d’une esthétique différente de l’original (« adapter ») ?
A travers les pratiques diverses et complémentaires que l’histoire culturelle écrite, graphique, audio-visuelle ou orale peut offrir à la réflexion, on pourra interroger le propre du comique et de l’humour, à travers ce qui « passe » et ce qui « résiste » au cours du processus de transfert culturel ; on pourra aussi aborder la question sous l’angle de la spécificité (ou non) de telle forme comique nationale, régionale, linguistique, culturelle, religieuse, artistique… ; on pourra encore retourner la perspective et, en s’appuyant sur le cas particulier que représente le rire sous ses différentes formes possibles, réfléchir sur les pratiques de transfert culturel que constituent notamment la traduction et l’adaptation.


Informations pratiques
Ce colloque est organisé dans le cadre des activités du Centre d’Etudes et de Recherches Comparatistes (CERC, EA 172) de l’Université Paris III – Sorbonne Nouvelle.
Organisatrice : Yen-Maï Tran-Gervat, Maître de conférences, UFR de Littérature Générale et Comparée, Université Paris III-Sorbonne Nouvelle.

Les propositions de communication, d’une page environ et accompagnées d’une brève présentation de l’auteur, sont à envoyer avant le 1er mars 2009 au format électronique (.doc ou .rtf) à l’adresse suivante : ymt.gervat@laposte.net.

 

Haut de page

 

Autres infos scientifiques

 

Accueil

 


Tag(s) : #Débats Conférences Colloques