86848.jpg

 

Présentation des organisateurs :

 

Clemenceau, par l’importance du rôle qu’il joua dans la vie politique de la IIIe République de 1870 à 1920, ne pouvait manquer d’être la cible de la presse illustrée de l’époque. Le radical aux fortes convictions, l’orateur superbe et sans pitié, le tombeur de ministères, le défenseur des communards et des ouvriers qui devint le premier flic de France, puis le briseur de grèves et enfin le Père La Victoire ont alimenté la verve des caricaturistes politiques pendant cinquante ans.
Du portrait-charge hérité des années 1850 au dessin incisif et moderne de journaux comme L’Assiette au beurre après 1900, l’exposition présente les différents procédés à l’œuvre dans les centaines de caricatures et dessins de presse français qui ont pris Clemenceau pour cible. Elle utilise pour cela une partie de la donation effectuée au musée par Octave Fort en 2003.
La satire, la charge, la dévaluation sont en soi un indice de popularité. C’est l’envers du grand homme que révèle la caricature, qui cherche à blesser, ridiculiser, rabaisser en s’attaquant à l’image de l’homme lui-même, plus ou moins cruellement selon qu’il s’agit de journaux favorables ou non.

 

Exposition réalisée par le musée national Clemenceau-de Lattre de Mouilleron-en-Pareds (85 Vendée) et présentée durant toute l'année 2014 dans les rues du village de Mouilleron.

 

86845.jpg

 

CONCEPTION SCIENTIFIQUE :
Marie-Hélène Joly,
Conservatrice générale du patrimoine

CONSEIL SCIENTIFIQUE :
Bertrand Tillier,
Professeur d’histoire de l’art contemporain, Université de Bourgogne

CONCEPTION GRAPHIQUE DE L’EXPOSITION :
Clëmence Joly
MISE EN ŒUVRE :
Jean-François Bourasseau, Jean-François Moreau, Laurence Croisé, Nicolas Baudillon

 

1524901_648383395205156_331056106_n.jpg

 

1488248_648383491871813_973910668_n-copie-1.jpg

Tag(s) : #Expositions