Sans-titre-1-copie-copie-4.jpg


Exposition  à la BDIC, Hôtel des Invalides à Paris, jusqu'au 24 février 2013

 

Accéder au site dédié à l'exposition...

Présentation par la BDIC :


Etre condamné pour les avoir rendues publiques en les placardant sur les murs de la ville : c’est pour cette raison qu’Olympe de Gouges est guillotinée en 1793. En 1871, les afficheurs informent et combattent de part et d’autre des barricades ; en 1941, on lacère les placards de l’ennemi ; en 1968, on invente ensemble une nouvelle société et on l’affiche.

A partir de ces exemples, la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine a conçu une exposition, qui, de la Révolution française à nos jours, est tout autant un parcours jalonné de pièces méconnues à regarder désormais d’un oeil neuf, qu’une réflexion sur le sens que prend l’action politique dans sa manifestation publique à travers l’écrit. La BDIC se propose ici d’explorer les pratiques politiques en les reliant à un moyen d’expression, l’affiche, que l’on assimile depuis le début du XXème siècle trop exclusivement à la propagande par l’image. L’histoire de l’affiche est d’abord celle d’un type d’écrit, coulé dans différentes polices de caractères typographiques et dont la finalité est d’être public. Outil de gouvernement le plus efficace en temps d’urgence et de bouleversements politiques pour toucher les populations, l’affiche devient un media privilégié pour débattre, proposer et s’opposer le cas échéant. C’est cette histoire, intimement liée à celle des démocraties européennes, que le parcours se propose de mettre en perspective.

 

 

Tag(s) : #Expositions