La municipalité de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, organise une exposition importante à l'INSA sur les dessinateurs de presse à l'époque impressionniste, des années 1860 à la première décennie du XXe siècle. Il s'agit de la collection du peintre Gérard Gosselin qui a sélectionné 215 images, dessins et gravures, et les a classées par thèmes. On y parcourt quatre décennies, de Daumier à Toulouse-Lautrec, en découvrant de nombreux artistes qui, plus tard, deviendront des peintres fameux (ainsi de Picasso qui signait Ruiz). La caricature domine l'ensemble sans constituer la totalité des dessins qui sont pris dans la presse généraliste ou militante, satirique ou simplement humoristique. Les thèmes sociaux sont privilégiés (la Commune, l’affaire Dreyfus, la laïcité, le féminisme, etc.) et il faut remercier les organisateurs d'avoir, pour chaque document exposé, proposé un rapide descriptif des faits évoqués pour leur pleine compréhension. La force de l'exposition ne réside pas seulement dans le caractère exceptionnel de la collection mais aussi dans l'actualité, encore aujourd'hui, des thèmes présentés.
Jocelyn Bézécourt, fondateur du site Athéisme.org
 
Voir le journal de l'exposition qui comprend notamment les interviews de Jacques Sylvain Klein (commissaire général du festival Normandie impressionniste), Gérard Gosselin (peintre et propriétaire de la collection à l'origine de l'exposition), Philippe Bissières (graphiste et scénographe), Yannick Marec (historien et professeur à l’Université de Rouen), Guillaume Doizy (spécialiste de l'image satirique, membre de l'EIRIS), Maurice Smadja (co-gérant d’Iconovox), Loïc Faujour (dessinateur qui illustre notamment l’actualité dans la presse municipale : Le Stéphanais) et Martine Thomas (chargée de la gestion des collections et commissaire de l’exposition sur le dessin de presse). 
Tag(s) : #Expositions

Partager cet article