40-92-thickbox.jpg
Préface de Noël Godin, textes d’Étienne Liebig.

 Texte de 4ème de couverture :

    À l’heure où il est plus facile de trouver une kalachnikov de contrebande qu’un tripier honnête en centre-ville, il était urgent que quatre dessinateurs aussi talentueux que maniaco-dépressifs s’ouvrent le bide et mettent leurs viscères sanguinolents à vos pieds de lecteurs ébahis. Mais que serait la haine, l’acrimonie, l’exécration, la répugnance des cons, de l’injustice et de tous les pouvoirs totalitaires sans une dose d’amour pour les petits matins ensoleillés, pour les filles en robe d’été, pour le regard ébloui d’un môme devant une étoile filante. C’est même cet équilibre complexe entre la douceur de la caresse et la violence de la brûlure, la douce fêlure entre des cuisses amoureuses et la blessure de l’arme aveugle qui fait la qualité de cet ouvrage. Laissez-vous aller sur le chemin de cette poésie écorchée, de cette joyeuse anarchie des sentiments. Giemsi, Flavien, Sergio et Decressac sont de ces grands enfants à la larme facile qui se cachent pour pleurer et gueulent à tue-tête, le pinceau bien haut vers le ciel.

    ÉTIENNE LIEBIG

Les éditions de JACK IS ON THE ROAD, juin 2012.
Format carré 21x21cm, 80 pages.


Prix : 15 €
EAN : 9782954224404
ISBN : 978-2-9542244-0-4

Tag(s) : #Comptes-rendus recueils