Garnier.jpg

 

Une exposition proposée par Emmanuelle Brugerolles, conservateur général aux Beaux-arts de Paris, du 26/10/2010 au 30/01/2011

 

Les Beaux-arts de Paris présentent du 26 octobre 2010 au 9 janvier 2011 dans les galeries d’exposition du quai Malaquais et jusqu’au 30 janvier 2011 au cabinet des dessins Jean Bonna, près de trois cents œuvres de Charles Garnier, soit la plus grande exposition jamais réalisée sur l’artiste.

A l’exposition principale des salles du quai Malaquais, s’en ajoute une seconde au cabinet des dessins Jean Bonna, présentant une facette inédite de l’architecte : la caricature. Une sélection de 85 dessins, réalisés par Garnier ou collectionnés auprès de ses proches, offre un précieux et divertissant témoignage de la vie culturelle du Second Empire. Tous sont extraits d’un délicieux recueil légué à l’ENSBA par sa veuve, et restauré grâce à la générosité de la Fondation BNP Paribas.

A sa mort, Charles Garnier (1825-1898) était l’architecte français le plus connu du XIXe siècle, l’un des plus célèbres au monde. L’Opéra Garnier, considéré avant même son achèvement comme le chef d’œuvre de l’architecture de son temps, fut aussi l’un des premiers et l’un des très rares bâtiments de l’histoire à porter le nom de son auteur.

Comparé fréquemment aux plus grands artistes de la Renaissance pour la diversité de ses talents, Charles Garnier symbolisa presque à lui seul tout l’art du Second Empire, alors que son Opéra ne fut terminé que sous la Troisième République. Mais quel homme et quelle architecture se cachent derrière ces superlatifs ? C’est ce qu’essaie de percer cette exposition, en explorant la personnalité de Garnier, complexe et attachante, oscillant entre raison et fantaisie, à l’image des bâtiments qu’il construisit.

 

Cabinet Jean Bonna, 14, rue Bonaparte 75006 Paris. Jours d'ouverture : du mardi au dimanche – 13/19h (fermeture du 18 décembre au 3 janvier inclus)

 

Tag(s) : #Expositions

Partager cet article