89430344_o.jpg

 

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen illustrée par Nicolas Vial, Plon, 2013, non paginé, ill. couleur.

 

Exposition du 26 novembre 2013 au 30 janvier 2014, Carrefour des Etudiants, 88, rue du Pont St Martial, Limoges (co-organisée par le Salon international de la Caricature de St Just le Martel et l'Université de Limoges).

 

Loin de la ligne claire et du style bande dessinée qui prévaut dans le dessin de presse depuis plusieurs décennies, le talent de Nicolas Vial se définit par une très grande expressivité, une virtuosité graphique et un lyrisme époustouflants. Maniant la métaphore visuelle avec brio, ce dessinateur qui a longtemps œuvré au Monde pratique également la "grande" peinture, comme avant lui nombre de ses pairs du XIXe siècle. Une publication récente et une exposition permettent de goûter une fois de plus au travail de cet artiste très doué.

 

C'est en effet à coup de compositions complexes et parfois hallucinatoires que Nicolas Vial illustre chez Plon la fameuse « Déclaration des droits de l'homme et du citoyen » de 1789, texte fondateur de l’histoire républicaine. Sans aucun parti pris historique, l'artiste met en image les grands principes portés par cette déclaration dans ce qu'ils font écho au monde contemporain. Loin de référer à la Révolution, Nicolas Vial nourrit son imagination de la rencontre entre le monde d'aujourd'hui et divers objets pour la plupart devenus obsolètes. Ces objets alliant métal et bois, engrenages et mécanismes, ont quitté notre vie quotidienne, mais ils hantent encore nos imaginaires, et donnent à la métaphore un caractère surprenant et spectaculaire : ces instruments surdimensionnés submergent, broient, saucissonnent, meurtrissent l’humanité, et permettent d’évoquer la grande violence sociale de nos sociétés. Métamorphoses, jeux de changement d'échelle, animalisations, rapprochements inédits, violence graphique (dessin et mise en couleur très gestuels et dynamiques) n’empêchent nullement Nicolas Vial d’insuffler une certaine poésie dans son œuvre, une poésie qui rendent plus émouvantes encore ces images dénonçant les souffrances humaines.

 

Entre peinture et dessin d'actualité, entre réel et imaginaire, les illustrations de cette « Déclaration des droits de l’homme » sont visibles actuellement à Limoges (dessins originaux) et dans ce bel ouvrage publié chez Plon.

 

A ne pas manquer !

 

GD, le 22 novembre 2013

 

Projet-de-timbres-Abolition-de-lesclavage-1024x749-copie-1.jpg

 

 

Tag(s) : #Comptes-rendus recueils