LM12.jpg

Pour la parution de son douzième numéro, le journal satirique La Mèche "innove" en devenant bi-mensuel.

Voilà les explications données par Olivier Marbot sur le site du journal.

 

"Innovation pour ce numéro 12 de la Mèche. Nous avons décidé de le laisser dans les kiosques pendant deux semaines, donc jusqu’au jeudi 9 décembre. On aimerait vous dire que c’est par superstition, parce que nous ne voulons pas sortir de numéro 13, mais ça n’est pas la seule raison. Depuis maintenant trois mois, une toute petite équipe travaille sans relâche à essayer de faire émerger un nouveau journal satirique faisant la part belle au dessin de presse, sans pub et sans financiers. Pari difficile, on nous avait prévenus… Pas de locaux, pas de salaires non plus, tout cela fonctionne grâce à la bonne volonté générale mais, pour vous parler franchement, ça devient difficile. Donc on va tenter l’expérience : un numéro en vente deux semaines génèrera assurément moins de frais. Plus de ventes ? Ça, ça dépend de vous. De toute façon, l’argent ne va pas tarder à manquer pour continuer sur un rythme hebdomadaire. Certains nous disent : continuez sur internet ! L’idée n’est pas mauvaise, seulement tout le monde n’a pas internet, et puis si vous connaissez un média qui arrive à vivre grâce à internet, faites-nous signe, nous on ne voit pas. En plus, les magnifiques dessins de la Mèche méritent du beau papier ! D’autres suggèrent : sortez un bon gros scoop, vous serez repris par les autres et on parlera de vous ! Un scoop ? Pour nous faire piquer nos ordinateurs ? Merci bien, on les a payés avec nos sous et on n’a pas d’actionnaire richissime pour nous en racheter ! Nos lecteurs, dans leur immense majorité, nous disent que le journal est bon, qu’il s’améliore même de numéro en numéro. Et pourtant sans publicité, le niveau actuel des ventes ne suffit pas. Voilà, vous savez tout, maintenant la balle est dans votre camp. Si vous voulez que ce journal vive, achetez le numéro 12, rachetez-le, offrez-le, abonnez-vous et abonnez vos proches. Si cette tentative ne donne rien, il nous faudra sans doute rendre les armes et éteindre la Mèche."

 

Olivier Marbot

 

 

Tag(s) : #News

Partager cet article