Burin-satirique.jpg

 

Article paru dans Nouvelles de l’Estampe n°237 - hiver 2011-2012

 

C’est en mars 1902 que le jeune Orens (pseudonyme de Charles Denizard, 1879- 1965), âgé de vingt-trois ans, commence à publier ses premières caricatures sur cartes postales, nouveau support qui connaît à l’époque un engouement sans précédent. Dans le courant de l’année 1903, lorsqu’il décide de lancer le Burin satirique, il est déjà considéré par les amateurs d’estampes politiques comme le dessinateur le plus talentueux s’exprimant sur ce support. Entre 1903 et 1907, le Burin satirique, qui couvre quatre années d’actualités, va lui apporter une notoriété supplémentaire en attirant l’attention des plus éminents spécialistes de la gravure. Très vite, Orens s’impose comme le chef de le de la carte postale caricaturale dont l’histoire va se confondre avec la sienne. Grâce à lui et à ses émules, celle-ci connaît alors en France un développement qui n’a aucun équivalent à l’étranger. Nous présentons ici le catalogue raisonné de la première année du Burin satirique composé d’eaux-fortes tirées à deux cent cinquante exemplaires sur papier à la forme. En effet, si cette série est tout à fait exceptionnelle par sa rareté, elle l’est encore davantage par la drôlerie et le brio de sa verve satirique.

 

Lire la suite en ouvrant le fichier pdf...

 


Tag(s) : #Analyses sur la caricature