casse-toipovcon-01.jpg

 

Voilà ce que déclare Martin Vidberg sur son blog :

 

"J'espère que vous n'êtes pas trop nombreux à avoir fait le déplacement à Saint-Apollinaire pour la dédicace et la présentation du jeu Casse-toi pov'con, finalement interdit par la mairie. J'ai essayé de dédicacer clandestinement dans les allées mais, forcément, j'étais un peu plus difficile à trouver.

 Apprenant cet épisode de censure invraisemblable qui me semble d'un autre temps, les journalistes de France 3 sont repartis caméra sous le bras sans, à ma connaissance, avoir tourné la moindre image de la manifestation. Ils ont promis de ne pas se laisser faire. J'ai hâte de connaître la suite.

Je terminerai par un petit mot sur l'organisation parfaite de ce petit festival. Les organisateurs et notamment David ne s'intéressent pas à la politique et n'espéraient évidemment pas une telle polémique, Ludimania n'en est pas moins une totale réussite. J'espère que cet épisode ne leur laissera pas un trop mauvais souvenir et que j'aurai l'occasion de participer aux prochaines éditions. Je les remercie d'autant plus de nous avoir invités.
Si vous passez dans le secteur cet après-midi, n'hésitez pas à y faire un tour !

Quant au jeu "Casse-toi pov'con", il risque de ne bientôt plus être disponible. Rassurez-vous, la mairie de Saint-Apollinaire n'en a pas (encore) interdit la vente, mais nous arrivons à la fin du tirage. Une rupture n'est donc pas impossible."

 

En 1976, le jeu de carte "Giscarte" édité par le libraire Marc Ways à Nancy avait été condamné par les tribunaux. Il avait le tort de mettre en scène Giscard d'Estaing....

Tag(s) : #News

Partager cet article