9782296545786FS.gif

 

Frédéric Pugnière-Saavedra, Le phénomène Deschiens à la télévision - De la genèse d'un programme sériel à la manifestation de l'humour, L'Harmattan, 2011, 27 euros.

Les émissions dites de divertissement fondées sur l’humour et la satire se sont multipliées ces dernières années à la télévision, notamment sous des formats très courts de quelques minutes à peine. Les Deschiens, créés par Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff participent de cet élan. Ils ont été diffusés sur Canal+ de septembre 1993 à juin 1995, puis de 1997 à 2001 dans l’émission Nulle Part Ailleurs qui a fait preuve de fréquentes innovations en la matière.
Contrairement aux autres formats courts humoristiques, Les Deschiens recourent à une plastique en apparence très simple : il s’agit d’un plan fixe, décor minimal, pas de déplacement des personnages dans l’espace, jeux d’acteurs limités, pas de variation dans les costumes qui évoquent la province des années 1950. François Morel, Olivier Saladin, Bruno Lochet, Philippe Duquesne et Yolande Moreau interprètent des personnages de la vie quotidienne assez frustres. Les sketches fonctionnent principalement sur des échanges verbaux générés le plus souvent dans l’improvisation et qui confinent généralement à l’absurde, à l’incongruité, à la parodie.

 

Le succès de l’émission a été immédiat. Certains observateurs n’ont pas manqué de souligner que ce succès pouvait en partie s’expliquer par une forme de condescendance à l’égard des gens de province.


Frédéric Pugnière-Saavedra, maître de conférences à l’Université de Bretagne Sud, réalise ici une étude très pointue qui intéressera un cercle restreint de lecteurs. Il s’adresse avant tout aux passionnés de Sciences de l’Information et de la Communication et à ceux qui pratiquent sans modération les Sciences du Langage. Il analyse par le menu les différentes formes de l’humour (langagier et visuel) sur lesquelles s’appuient les auteurs et les acteurs des Deschiens. L’auteur ne publie pas ici un ouvrage de vulgarisation, mais une étude savante qui, en focalisant sa réflexion sur la matière même que constitue l’émission, n’appréhende pas ou très peu les questions de réception.


Un ouvrage très spécialisé et fort savant introduit par Macha Makeïeff et qui comporte en annexe un bel entretient avec Jérôme Deschamps. Ce travail ne vise évidemment pas à être drôle, même s'il commente des sketches souvent hilarants !

 

GD, janvier 2012

 

Tag(s) : #Comptes-rendus ouvrages