Cambon.jpg

 

Michel Cambon, Le Martyre de Sainte Frigoule, Anatolia, 19€90.

 

On connaît surtout Michel Cambon pour ses drôles de vaches, éditées en albums ou illustrant la revue Médias. Il livre là un recueil d’historiettes pleines d’humour, largement fondées sur le principe de la parodie. L’histoire phare, celle qui donne son nom à l’ouvrage, offre une version satirique du martyre subi par une très aimable illuminée, Sainte Frigoule. Dans la tradition des bibles satiriques et autres vies drolatiques des saints de la fin du XIXe siècle (voir notamment les exploits en la matière d’Alfred Le Petit), Michel Cambon pousse le trait, multiplie les anachronismes et les références culturelles en forme de clins d’œil pour amuser son lecteur.

Dans la même veine, le dessinateur convoque le Petit Poucet pour évoquer Sarkozy, s’intéresse à la question du réchauffement climatique en mettant en scène les espèces concernées et menacées de disparition, se moque gentiment de l’abstraction en art, ou du sport spectacle.

Sous couvert de badinerie humoristique, dans une bande dessinée sans cases composée de grands dessins, Michel Cambon évoque avec l’iconoclasme du rieur quelques grandes questions morales ou sociétales du moment.

Tag(s) : #Comptes-rendus recueils

Partager cet article