Sans-titre-3-copie.jpg

Réunis dans la ville française de Caen, en avril dernier, par l’association Cartooning for peace, une trentaine de dessinateurs -parmi lesquels des Africains comme Zapiro ou Dilem- évoquaient l’affaire des caricatures de Mahomet comme leur «11-septembre», l’événement après lequel plus rien ne serait comme avant dans leur profession.

Comme le rappelle ce dessin, le dessinateur est tout à la fois une victime “poignardée” par les censures de toutes sortes, mais aussi, potentiellement, le responsable de violences inutiles, s’il manie son crayon comme un bâton de dynamite. Le “cartoonist” est souvent à encenser, parfois à gifler…

Ce blog évoquera ce poil à gratter devenu poil à croquer… tout crû. Il se fera l’écho du métier de dessinateur de presse en Afrique et du regard des cartoonists du monde entier sur le continent. Il privilégiera l’image.

Alors Chut…

Tag(s) : #Web