revendikb.jpg

revendik.jpg

 

Depuis la fin du XIXe siècle, le mouvement social recourt à l'image satirique pour faire valoir ses opinions, accabler ses adversaires. A l'extrême gauche comme à l'extrême droite à la Belle Epoque, du PC aux ligues dans les années 1930 et même encore après la Seconde guerre mondiale notamment pendant la Guerre froide, partis et syndicats publient des affiches, des tracts, des cartes postales, des papillons de propagandes souvent illustrés de dessins relevant de la satire, que le militant diffuse autour de lui.

 

Ces images, proposées par les journaux ou par les organisations elles-mêmes illustrent les slogans, rendent la propagande plus frappante.

 

Selon la formule "un bon dessin vaut mieux qu'un long discours", l'agence iconographique ICONOVOX lance le site REVENDIK.COM en s'inscrivant dans cette tradition du dessin militant, mais cette fois, "seulement" à gauche. Des dessinateurs de premier plan tels Faujour, Jiho, Lasserpe, Barbe, Mric, Cambon, Soulcié, Mutio, Dobritz, Coco, Jean-Denys Phillipe, sont appelés à illustrer les grands problèmes politiques et sociaux qui agitent notre société. Leurs oeuvres sont déclinées sur des T-shirts, et bientôt sur des badges et des cartes postales.

 

De quoi mettre de la couleur et de la bonne humeur revendicative dans les cortèges et dans les grèves !

 

faujour-vive-la-crise-e-500-l.jpg

Compter environ 25 euros pour un T-shirt imprimé port compris (destination France ; on peut éviter les frais de port en retirant ses achats directement au magasin parisien). Le dessin est imprimé et non transféré. Le rendu est de meilleure qualité et bien plus durable.

 

 

Tag(s) : #News