Dès 1915 l’économie de guerre propose un grand nombre d’objets et d’images relevant de la superstition. Chiffres et clefs magiques, éléphants, trèfles à quatre feuille, talismans en tous genre doivent protéger le père, l’amant, l’ami ou le fils envoyés au front, sinon les civils à l’arrière, menacés par les bombardements. Début 1918, après quatre ans de conflit, l’Allemagne reprend l’initiative au point que les Alliés doutent dorénavant de pouvoir gagner la guerre. Les bombardements de Paris effraient la population. Se développe alors une superstition nouvelle, qui prend la forme de deux petites poupées réalisées en fils de laine : Nénette et Rintintin, dont la genèse est alors discutée et controversée. En avril-mai 1918, tandis que les bombardements sur Paris font rage, les deux figurines rencontrent un succès aussi fulgurant qu’éphémère. Portées à la boutonnière, autour du cou ou dans la poche, les deux « fétiches » parfois comparés à des gris-gris africains servent à afficher une insolente insouciance des bombardements ennemis, ou au contraire à s’en protéger. Si les enfants adorent les deux petites poupées, les adultes s’en entichent également, les éditeurs s’empressant d’alimenter ce nouveau marché. Produits de la culture populaire, Nénette et Rintintin tournent le dos à la culture de guerre belliciste et haineuse, caractéristique des premiers mois du conflit. L’image du couple inséparable, la laine fragile et réconfortante, le caractère enfantin des fétiches, renvoie à l’amour, à la vie, et symbolisent finalement le très fort désir de paix qui gagne les populations.

Exposition en 20 panneaux à imprimer en A3, A2, A1 ou 120 cm de hauteur par vos soins*. Mairies, Médiathèques, Centres culturels, Comités d'Entreprise : redevance de 300 euros net/ttc. Etablissements scolaires (collèges, lycées) : 150 euros. Ensemble conçu par Guillaume Doizy, co-auteur de La Grande Guerre des cartes postales (Hugo et Cie) et La Grande Guerre des dessinateurs de presse (Presses Universitaires de Rouen et du Havre). Possibilité de conférence sur le sujet de l’exposition.

Nous contacter : caricaturesetcaricature@yahoo.fr ou 0617205257

Siret n° 51039732600016

*(exemple de tarif d'impression proposé par la SEMAP de Poissy : 5 euros HT le A2 sur papier couché 140 gr/m2, 8 euros le format A1. Pour toute demande de devis, s'adresser à Pascal Morgand, 01 39 22 40 06, pmorgand@technoparc-poissy.com ).

1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer
1918, Nénette et Rintintin, une exposition itinérante à louer / imprimer

Contactez-nous au 06 17 20 52 57 ou caricadoc@ymail.com

Siret n° 51039732600016

Tag(s) : #Expositions

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :