Le 7 janvier 2015, deux terroristes déciment à Paris la rédaction de l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, au nom d’une vengeance aveugle et barbare contre des « mécréants » ayant osé caricaturer en dessin Mahomet, le prophète de l’Islam. Le 11 janvier, une marée humaine crie sa peine, son indignation et sa colère contre un tel geste dans les rues de capitales européennes et mondiales. A Paris, une cinquantaine de chefs d’État donnent à cette indignation une tonalité officielle, la plupart des pouvoirs politiques dans le monde ayant condamné l’attentat. Le slogan « Je suis Charlie » s’impose, mais rapidement également des questions, des doutes et chez certains, de plus franches critiques. Passées les larmes et l’émotion, un débat s’engage. La liberté d’expression jusqu’où ? Soutien à Charlie, « oui, mais… ». Faut-il éviter de choquer les sensibilités de chacun, respecter les sacralités ? Quelle place le rire doit-il tenir dans le monde contemporain ? Faut-il s’abstenir ou même s'interdire de caricaturer les religions ? La caricature, oui mais jusqu’où ? Et dans toutes les têtes, une question s’impose alors : comment en est-on arrivé là ?
Cinq ans après, difficile de ne pas se laisser de nouveau gagner par l’émotion, difficile de ne pas sentir monter ce besoin de réfléchir encore et encore, avec le recul de ces cinq années. Associant photographies des manifestations du 11 janvier 2015 et documents anciens, c’est à travers l’histoire de la caricature que cette exposition propose de revenir sur cet événement tragique. Il s’agit de mieux comprendre quelle place les sociétés ont accordé à la caricature et comment le regard sur la caricature a évolué au fil des époques, des crises, des régimes politiques et des mutations sociales.

Exposition conçue par Guillaume Doizy. Redevance pour 22 panneaux : 400 euros ttc (Maries, Médiathèques, Centres Culturels, Universités, Centres de formation / 200 euros pour Collèges et Lycées. Possibilité d'extension de l'exposition (10 panneaux supplémentaires composés de photos des manifestations du 11 janvier 2019 : 100 euros). Impression des panneaux au format A3, A2, A1 jusqu'à 90 cm de hauteur à votre charge par l'imprimeur de votre choix*.

Possibilité de conférence ou de table ronde avec la participation de dessinateurs.

Nous contacter : caricadoc@ymail.com 0617205257

Siret n° 51039732600016

*(suggestion d'un imprimeur : SEMAP de Poissy : 6 euros HT le A2 sur papier couché 140 gr/m2. Pour toute demande de devis : Pascal Morgand, 01 39 22 40 06, pmorgand@technoparc-poissy.com ).

"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
"JE SUIS CHARLIE, 5 ans déjà..." , exposition itinérante à imprimer
Tag(s) : #Expositions

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :