Appel à communications en vue d'une Journée d’études qui se tiendra le 9 avril 2010 à l'Université du Québec à Montréal :  Caricature et satire graphique à Montréal, 1890-1940 : acteurs, institutions et discours

Au terme d’une année de recherches effectuées par le groupe Caricature et satire graphique à Montréal (CASGRAM) sur le corpus de caricatures et de satires graphiques produites à Montréal entre 1890 et 1940, cette journée d’études veut ouvrir à des perspectives interdisciplinaires l’étude de l’image satirique métropolitaine telle qu’elle s’est articulée en relation aux contextes esthétiques, politiques et sociaux de la première moitié du XXe siècle.  Le journal quotidien (et ainsi l’imprimé à grand tirage) a constitué le premier et souvent le seul lieu d’une présence et d’une circulation nationales de figures satiriques visuelles – qu’il s’agisse du Père Ladébauche repris par Albéric Bourgeois ou encore du Maurice Duplessis de Robert LaPalme. Or, les travaux effectués aujourd’hui par les chercheurs dans les archives et dans les musées, sont en voie de « relire » les œuvres satiriques originales en tant que démarches artistiques légitimes. Cette relecture de la satire graphique demande une réflexion théorique et méthodologique. En effet, les études sur la satire visuelle au Québec, formant un champ d’étude en émergence, ne pourront se passer d’un travail interdisciplinaire qui tiendra compte des discours culturels mélioratifs ou dépréciatifs sur la caricature (censure, autorisation ou refus), pour la période en question. Elles devront aussi prendre en compte l’inscription de cette pratique caricaturale dans les contextes à la fois nationaux et internationaux, et particulièrement dans la constitution des visées culturelles et politiques du Québec. Nous invitons donc des communications portant sur les acteurs (artistes, éditeurs, journalistes, polémistes, gens de théâtre et de musique), sur les institutions (la presse, l’édition, le théâtre, le cinéma, les lieux d’exposition et de conservation) et sur les pratiques discursives et artistiques internationales qui ont joué un rôle dans cette dynamique qui s’établit autour de la pratique caricaturale au Québec entre 1890 et 1940.

Les propositions de communications (250 mots maximum) accompagnées d’une courte notice biobibliographique (100 mots maximum) devront être transmises avant le 15 janvier 2010 à Dominic Hardy (département d’histoire de l’art de l’UQAM, CRILCQ) : hardy.dominic@uqam.ca

Pour informations :

Lise Bizzoni

Coordonnatrice, CRILCQ-UQAM

514-987-3000 poste 2237

crilcq@uqam.ca

 

Haut de page


Acdueil

 

Tag(s) : #News